Reznor RPB Guide d'installation

Reznor RPB Guide d'installation | Fixfr
Révision : RPB-IOM-FR (01-23) 271143-E
Remplace : RPB-IOM-FR (10-22) 271143-D
FOURNAISE ET SOUFFLANTE MONOBLOCS EXTÉRIEURES
INSTALLATION, FONCTIONNEMENT ET ENTRETIEN
MODÈLE RPB
⚠ DANGER ⚠
RISQUE D’INCENDIE OU D’EXPLOSION
• Le non-respect de cet avertissement de sécurité pourrait entraîner des blessures graves, la
mort ou des dommages matériels importants.
• L’installation, l’ajustement, la modification, la réparation et l’entretien inappropriés peuvent
causer des blessures graves, de décès ou des dommages matériels.
• L’installation et l’entretien doivent être effectués par un installateur qualifié, un organisme de
service ou le fournisseur de gaz.
• Assurez-vous de lire et de comprendre les instructions d’installation, d’utilisation et d’entretien
de ce manuel.
• N’entreposez pas ni n’utilisez de l’essence ni d’autres vapeurs ou liquides inflammables dans
le voisinage de cet appareil, ni de tout autre appareil.
QUE FAIRE S’IL Y A UNE ODEUR DE GAZ
•
•
•
•
N’essayez d’allumer aucun appareil.
Ne touchez à aucun interrupteur électrique; n’utilisez aucun téléphone dans le bâtiment.
Évacuez l’immeuble immédiatement.
Appelez immédiatement le fournisseur de gaz en employant le téléphone d’un voisin. Respectez
les directives du fournisseur de gaz.
• Si personne ne répond, appelez le service des incendies.
NE PAS DÉTRUIRE. VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT/CONSERVER EN UN LIEU SÛR POUR RÉFÉRENCE FUTURE.
TABLE DES MATIÈRES
RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3
Références . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3
Renseignements importants sur la sécurité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4
Garantie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4
Codes de l’installation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5
Emplacement de l’unité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5
Dangers du chlore . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5
Exigences d’air de combustion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5
Base couvercle d’adaptateur de toit . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5
Dimensions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5
Poids . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
Dégagements . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
INSTALLATION . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
Déballage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
Pièces expédiées séparément . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8
Structure de support de montage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8
Connexions du conduit inférieur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
Ensemble de bordure en option (option CJ1 ou CJ2) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
Assemblage de support fourni sur site . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11
Montage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12
Raccords de conduit . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12
Exigences relatives aux conduits . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12
Hotte 100% air extérieur (option AS2) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14
Capot d’air blindé pour une ouverture d’air extérieur de 30% . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14
Module de refroidissement par évaporation (option AS3, AS4, AS5 ou AS8) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14
Installation du capteur de température pour l’air decharge . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14
Connexions de ventilation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16
Connexions de tuyauterie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16
Pression d’alimentation de gaz . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16
Tuyauterie d’alimentation en gaz . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17
Raccordements de tuyauterie d’alimentation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17
Connexions électriques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19
Câblage de contrôle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20
COMMANDES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22
Thermostat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22
Console distante . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22
Contacteur de détection d’air de combustion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22
Commande du ventilateur souffleur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22
Contrôle de limite . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23
Contrôle de limite de débit inverse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23
Contrôle de limite ambiante élevée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23
Interrupteur de détection d’écoulement d’air (air d’appoint avec option BW1) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23
Entraînement à fréquence variable . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23
Vanne gaz combinée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23
Fonctionnement à deux étages en option (application de chauffage seulement) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23
Fonctionnement à deux étages en option (application d’air d’appoint) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 24
Thermostat de conduit facultatif avec tubes capillaires (option AG3) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 24
Thermostat de conduit facultatif avec module de réglage électronique à distance (option AG15) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25
Modulation électronique optionnelle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25
Modulation électronique : taux de chauffage de 50 à 100% (options AG7, AG8 et AG9) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25
Modulation électronique à commande par ordinateur : taux de chauffage de 50 à 100% (option AG21) . . . . . . . . . . . . . 26
Modulation électronique : taux de chauffage de 20–28% et 100% (option AG39) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26
Modulation électronique : taux de chauffage de 20 à 28% et 100% (option AG40) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27
Veilleuse et systèmes d’allumage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 29
Brûleurs et système de propagation de l’allumage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 29
Registres et commandes en option . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30
2
RPB-IOM-FR (01-23) 271143-E
TABLE DES MATIÈRES—SUITE
Manostat au zéro . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Interrupteur de pression de filtre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
FONCTIONNEMENT . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Liste de contrôle avant le démarrage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Démarrage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Liste de vérification post-démarrage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
AJUSTEMENTS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Courroies, ventilateurs soufflants et entraînements . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Vérification et ajustement de la tension des courroies . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Réglage de la vitesse du souffleur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Inverser la rotation du ventilateur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Ajustement de la charge et de l’ampérage du moteur du ventilateur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Réglage du manostat au zéro . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Mesure et ajustement de la pression de gaz au collecteur (sortie) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Installation à haute altitude (>2,000 pieds/609 mètres) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Conversion au gaz propane (GPL) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Réglage du interrupteur de pression de filtre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Réglage de registre d’air du brûleur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Ajustement de la tringlerie de registre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
ENTRETIEN . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Liste de vérification d’entretien . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Procédures d’entretien . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Entretien de la vanne de gaz combinée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Entretien du tiroir à brûleur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Nettoyage de la veilleuse et des brûleurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Entretien du système d’allumage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Nettoyage de l’échangeur de chaleur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
DÉPANNAGE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
RAPPORT D'INSTALLATION (À REMPLIR PAR L'INSTALLATEUR) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
30
30
31
31
31
32
32
32
32
33
33
33
34
35
36
36
37
38
38
39
39
39
39
40
41
42
43
45
48
RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX
• La capacité et l’efficacité de cet appareil ont été testées de façon qu’il procure de nombreuses années de confort sécuritaire
et fiable pourvu qu’il soit installé et entretenu correctement. Avec un entretien régulier, cet appareil fonctionnera de manière
satisfaisante pendant des années. L’utilisation abusive ou inappropriée et l’entretien inapproprié peuvent raccourcir la vie de
l’appareil et causer des dangers.
• Pour obtenir un rendement optimal et minimiser les défaillances de l’équipement, il est recommandé d’entretenir régulièrement
cet appareil. L’entretien approprié de cet appareil requiert certains outils et des compétences mécaniques.
• Cette unité est certifiée selon les normes ANSI et CSA par l’Association canadienne de normalisation. Ces modèles sont
approuvés pour installation aux États-Unis et au Canada. Les fournaises sont approuvées pour le gaz naturel ou le propane.
Le type de gaz pour lequel la fournaise est équipée et l’allure de chauffe correspondante sont inscrits sur la plaque signalétique
apposée sur l’appareil. Les caractéristiques électriques sont indiquées sur la plaque signalétique.
Références
Tableau 1. Manuels techniques connexes disponibles auprès du distributeur de l’usine
Type
Pièces de rechange
Guide du système de contrôle
Installation du kit de remplacement d’amplificateur Maxitrol
Installation hotte air extérieur
Installation d’une hotte à air filtré à 30 %
Installation du module de refroidissement par évaporation
Installation du kit de remplacement du contrôleur d’allumage
Conversion au gaz
*Aussi disponibles sur le site www.reznorhvac.com.
RPB-IOM-FR (01-23) 271143-E
Formulaire*
HRPD-RP-RPL
OPT-D19-D21-D22-D23
OPT-AG7,8,9,9H
RPB-RPBL-AS2
OPT-AIR-HOOD
OPT-AS3,4,5,8
OPT-IGN-CNTRL
OPT-GC
PN
263984
1042481
262319
132901
131794
160202
134704
143147
3
RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX—SUITE
Renseignements importants sur la sécurité
Veuillez lire toute l’information contenue dans ce mode d’emploi et vous familiariser avec les fonctions et l’utilisation
de cet appareil avant de tenter de l’utiliser ou de l’entretenir. Prêtez attention à tous les dangers, avertissements,
mises en garde et remarques spéciales donnés dans le manuel. Les consignes de sécurité ne doivent pas être
ignorées, et elles sont utilisées fréquemment dans le présent document pour indiquer le degré de sévérité.
DANGER : Une déclaration de danger décrit une situation potentiellement dangereuse qui, si elle n’est pas évitée,
va occasionner des blessures graves ou la mort et/ou des dommages matériels importants.
AVERTISSEMENT : Une déclaration d’avertissement décrit une situation potentiellement dangereuse qui, si elle
n’est pas évitée, peut occasionner des blessures graves et/ou des dommages matériels importants.
MISE EN GARDE : Une déclaration de mise en garde indique une situation potentiellement dangereuse qui, si elle
n’est pas évitée, peut occasionner des blessures mineures ou modérées, et/ou des dommages matériels.
REMARQUE : Une remarque donne des renseignements importants et ne doit pas être ignorée.
⚠ DANGER ⚠
• Les appareils au gaz ne sont pas conçus pour être utilisés dans les environnements dangereux qui
renferment des vapeurs inflammables ou de la poussière combustible, dans des environnements
contenant des hydrocarbures chlorés ou halogénés ni dans les applications où des substances
à base de silicone sont en suspension dans l’air.
• Une installation, un réglage, une modification, une réparation ou un entretien inadéquats peuvent
entraîner des dommages à la propriété, des blessures graves ou la mort. Lire attentivement les
directives d’installation, d’utilisation et d’entretien avant d’installer ou de réparer cet équipement.
⚠ AVERTISSEMENT ⚠
Pour votre sécurité, lisez les étiquettes d’avertissement apposées sur l’appareil.
REMARQUES :
• L’installation doit être effectuée par une agence qualifiée conformément au présent mode d’emploi et à
tous les codes et règlements des autorités ayant juridiction.
• Veuillez lire ce manuel afin de vous familiariser avec les exigences d’installation concernant
votre fournaise. Si vous ne connaissez pas les exigences locales, renseignez-vous auprès du
fournisseur local de gaz ou toute autre agence locale sur les exigences d’installation éventuelles.
• Les directives de ce manuel s’appliquent à la fournaise et à la soufflante monoblocs, série RPB.
Garantie
Consultez la garantie limitée qui figure sur la fiche de garantie dans l’enveloppe du propriétaire. La présente garantie
devient nulle si :
a. Utilisation de la fournaise dans une atmosphère contenant des vapeurs inflammables ou contenant des
hydrocarbures chlorés ou halogénés ou tout autre contaminant (silicone, oxyde d’aluminium, etc.) qui adhère
au détecteur de présence de flamme avec allumage par étincelle.
b. Le câblage ne respecte pas le schéma de câblage qui accompagne l’appareil de chauffage.
c. Les dégagements par rapport aux matériaux combustibles ne sont pas respectés ou la ventilation et l’alimentation
en air de combustion sont insuffisantes.
d. Le débit d’air dans la fournaise n’est pas réglé dans la plage spécifiée sur la plaque signalétique.
4
RPB-IOM-FR (01-23) 271143-E
Codes de l’installation
• Ces appareils doivent être installés conformément aux codes locaux du bâtiment. En l’absence de code, aux
États-Unis, l’installation doit se faire conformément au code national du gaz combustible (National Fuel Gas
Code), NFPA/ANSI Z223.1 (dernière édition). Toute installation au Canada doit être conforme au Natural Gas
and Propane Installation Code B149.1 de la CSA (Association canadienne de normalisation). Ces codes sont
disponibles auprès des services de renseignements de la CSA (Association canadienne de normalisation), au 1
800 463-6727. Avant toute installation, consultez les autorités locales compétentes en vue de vérifier les exigences
des codes et les procédures d’installation.
Emplacement de l’unité
• Lire les renseignements sur l’installation figurant dans ce manuel et sélectionner un endroit qui satisfait aux exigences.
• Le choix de l’emplacement dépend de plusieurs facteurs, dont l’application envisagée, la structure du bâtiment
et le poids.
• L’emplacement doit être conforme à la section Dégagements.
• Si l’appareil est équipé d’un capot d’entrée d’air extérieur, il est recommandé de ne pas orienter le capot face au
vent dominant.
Dangers du chlore
REMARQUE : Rappelez-vous que le chlore est plus lourd que l’air. Il faut tenir compte de ce fait
lorsque l’on choisit l’emplacement des appareils de chauffage et des systèmes d’échappement
du bâtiment.
La présence de vapeur de chlore dans l’air de combustion de l’équipement de chauffage présente un danger de
corrosion. Le chlore, que l’on trouve habituellement sous forme de fréon ou de vapeurs de produit dégraissant,
précipite lorsqu’il est exposé à une flamme, et il forme une solution avec tout condensat présent dans l’échangeur
thermique ou dans les pièces afférentes. Ce processus produit du gaz hydrochlorique qui attaque les métaux, y
compris l’acier inoxydable de calibre 300. Ces vapeurs doivent être séparées du processus de combustion. Cette
séparation peut parfois être réalisée en choisissant judicieusement l’emplacement d’installation de l’unité par rapport
aux appareils d’évacuation ou à la direction des courants d’air dominants.
Exigences d’air de combustion
Les ouvertures d’air de combustion et d’évacuation des gaz, soigneusement conçues et protégées par des écrans,
se trouvent sur les côtés de l’appareil, juste au-dessus du panneau d’accès aux commandes. En plaçant l’ouverture
d’évacuation des gaz directement au-dessus des prises d’air, on évite la recirculation des produits de combustion.
Base couvercle d’adaptateur de toit
Les systèmes extérieurs sont munis d’un couvercle d’adaptateur intégré conçu pour supporter une charge et qui
fait partie intégrante de l’unité. Ce couvercle, qui possède des joints soudés, comprend une « jupe » s’adaptant à
l’adaptateur de toit pour une installation étanche aux intempéries. Quatre orifices prévus aux coins du couvercle
permettent de lever l’unité. Ces orifices ne nuisent pas à l’étanchéité de l’unité aux intempéries. Le couvercle
d’adaptateur n’est pas conçu pour se placer directement sur la surface du toit. Il est possible de monter le système
sur un adaptateur optionnel acheté avec l’unité, un adaptateur livré sur place ou des supports fournis sur place.
Lorsque le système comprend un plénum avec coude vers le bas et/ou une ouverture d’air de retour au bas, il est
recommandé de prévoir un adaptateur de toit pour rendre l’installation étanche aux intempéries et faciliter le travail
sur les conduits en augmentant les dégagements.
Dimensions
⚠ MISE EN GARDE ⚠
Pour assurer une résistance totale aux intempéries, une hotte à air extérieur ou un module de
refroidissement par évaporation est nécessaire.
REMARQUE : Les volets à deux positions de l’option AQ8 vont dans l’ouverture d’air d’alimentation.
Le moteur des registres se trouve à l’intérieur du caisson de plénum avec coude vers le bas.
RPB-IOM-FR (01-23) 271143-E
5
RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX—SUITE
Dimensions—suite
REMARQUES :
Pouces (mm)
Accès au brûleur et aux commandes illustré à gauche.
Précisez côté droit pour accès et raccordements opposés.
61-3/8 (1559)
1-1/32
(26)
*Hauteur du haut de l'armoire au haut du couvre-rebord.
CONN
CONTRÔLE
**Hauteur du haut de l'armoire au bas du côté de l'armoire.
A
5 (127)
8-15/32
(215)
FOURNEAU
19-1/2
(495)
SECTION DU
SOUFFLEUR
DÉBIT D'AIR
18
(457)
38-1/8
(968)**
39-3/16
(995)*
11-7/32
(285)
CONN
GAZ
CONN ÉLECTRIQUE
COUVREREBORD
61-29/32 (1572)
3/4
(19)
3/4
(19)
D
B
C
VUE DE L'AVANT
VUE DU CÔTÉ GAUCHE
UNITÉ DE DÉCHARGE HORIZONTALE
1-1/32
(26)
86-11/16 (2202)
CONN
CONTRÔLE
SECTION DU
SOUFFLEUR
D'AIR DE
RETOUR EN
OPTION
19-1/2
(495)
FOURNEAU
4-3/32
(104)
19-1/2
(495)
DÉBIT D'AIR
CONN
GAZ
CONN
ÉLECTRIQUE
38-5/8
(981)
AIR DE
DÉCHARGE
5 (127)
PLÉNUM DE
DESCENTE EN
OPTION
A
19-1/2
(495)
38-1/8
(968)**
39-3/16
(995)*
COUVREREBORD
4-1/4
(108)
B
C
4-1/4
(108)
4-3/32
(104)
85-13/16 (2180)
VUE DU CÔTÉ GAUCHE
VUE DE FACE DU PLÉNUM
DE DESCENTE
UNITÉ DE DÉCHARGE VERTICALE
Figure 1. Dimensions (se référer au Tableau 2)
6
RPB-IOM-FR (01-23) 271143-E
Tableau 2. Dimensions
Dimension
(voir Figure 1)
A
B
C
D
Arrivée d’air horizontale standard
De retour d’air optionnelle (dessous)
D’air d’alimentation verticale optionnelle
avec plénum AQ5 ou AQ8 en option
D’air d’alimentation horizontale standard
125
150, 175
28-5/8 (727)
17-3/8 (441)
25-7/8 (657)
15-1/4 (387)
34-1/8 (867)
22-7/8 (581)
31-3/8 (797)
20-3/4 (527)
Taille de l’unité
200, 225
250, 300
Pouces (mm)
39-5/8 (1006) 47-7/8 (1216)
28-3/8 (721)
36-5/8 (930)
36-7/8 (937)
45-1/8 (1146)
26-1/4 (667)
34-1/2 (876)
350
400
53-3/8 (1356)
42-1/8 (1070)
50-5/8 (1286)
40 (1016)
58-7/8 (1495)
47-5/8 (1210)
56-1/8 (1426)
45-1/2 (1156)
19-1/2 (495) × B
18 (457) × D
Poids
Tableau 3. Poids
Section
125
150, 175
Soufflante et fournaise
Plénum de descente, installé en usine (option AQ5)*
Capot d’entrée d’air extérieur (option AS2)*
Costière, unité de base (option CJ1)*
Costière, unité avec plénum de descente (option CJ2)*
*Ajouter le poids indiqué au poids d’expédition de l’unité.
482 (219)
166 (75)
70 (32)
90 (41)
112 (51)
520 (236)
177 (80)
76 (34)
95 (43)
118 (54)
Taille de l’unité
200, 225
250, 300
Poids net (livres (kg))
534 (242)
588 (267)
196 (89)
229 (104)
79 (36)
87 (39)
101 (46)
111 (50)
124 (56)
133 (60)
350
400
630 (286)
253 (115)
92 (42)
117 (53)
139 (63)
662 (300)
271 (123)
96 (44)
123 (56)
145 (66)
Dégagements
On entend par dégagement par rapport aux matériaux inflammables la distance minimale entre l’appareil de chauffage
et une surface ou un objet requise pour qu’une température de surface ne dépasse pas la température ambiante
de plus de 90°F (50°C). Pour la sécurité, un air de combustion adéquat et une installation et un entretien pratiques,
assurez-vous que les dégagements indiqués dans le Tableau 4 sont fournis.
Tableau 4. Dégagements
Surface de l’appareil
Dégagements minimaux (pouces (mm))
Dessus
36 (915)
Côté commande
6 (152) + largeur de l’appareil
Côté opposé aux commandes
6 (152)
Bas aux matériaux combustibles
0 (0)*
Bas aux matériaux non combustibles
0 (0)
*En cas d’installation sur un adaptateur de toit sur un toit combustible, la zone de toit délimitée par l’adaptateur doit être ventilée, ouverte ou
revêtue d’un matériau non combustible dont la valeur R est d’au moins 5.0.
INSTALLATION
REMARQUE : Avant l’installation, préparez les fournitures, les outils et la main-d’œuvre nécessaires.
Déballage
• Cette fournaise a été soumise à des essais de fonctionnement et à une inspection en usine avant emballage; elle
était alors en bon état de fonctionnement. Si la fournaise a subi des dommages en cours de transport, documenter
ces derniers auprès du transporteur et contacter immédiatement un distributeur Reznor agréé. Si vous êtes un
distributeur agréé, veuillez suivre les procédures relatives à la politique sur le transport FOB.
• Vérifier que les spécifications relatives au gaz et les caractéristiques électriques inscrites sur la plaque signalétique
de la fournaise sont bien compatibles avec l’alimentation en gaz et en électricité sur les lieux d’installation.
RPB-IOM-FR (01-23) 271143-E
7
INSTALLATION—SUITE
Pièces expédiées séparément
• Vérifier s’il y a des équipements optionnels à installer en chantier sur la fournaise avant son installation.
• Parmi les autres pièces optionnelles livrées séparément, citons un adaptateur de toit, un capot d’entrée d’air
extérieur muni d’un grillage, un robinet d’arrêt de gaz manuel, un thermostat, un commutateur de commande
différent, une console à distance, un interrupteur de ventilateur manuel, une extrémité d’évacuation verticale, un
régulateur d’alimentation en gaz et/ou un sectionneur.
• Lorsqu’un module optionnel de refroidissement par évaporation a été prévu, un antibélier, un nécessaire de
remplissage et vidange ou de protection contre le gel peuvent être expédiés séparément.
• Certaines options de commande du gaz comprennent des pièces expédiées en vrac avec l’appareil ou séparément.
Si votre appareil est équipé de l’une ou l’autre des options de commande du gaz citées au Tableau 5, assurezvous que ces pièces sont disponibles sur le chantier.
Tableau 5. Pièces expédiées séparément pour options de commande du gaz
Application
Chauffage
Option
Pièce(s)
AG7 Thermostat (PN 48033)
AG3 Commutateur de commande (PN 29054)
AG8 Commutateur de commande (PN 29054), capteur et tube mélangeur (PN 48041)
de commande (PN 29054), sélecteur de température à distance (PN 48042), capteur et tube
AG9 Commutateur
mélangeur (PN 48041)
Air d’appoint
Commutateur de commande (PN 29054), sélecteur de température à distance (PN 115848), module d’ajout d’étage
AG15 (PN 115849), support de capteur d’air de décharge (PN 115850), ferrure du support de capteur d’air de décharge
(PN 213612)
de température à distance (PN 174849), capteur de température (PN 133228), tube mélangeur (PN
AG39 Sélecteur
90323)
REMARQUE : Si une console de commande à distance est commandée en option, l’interrupteur de commande et le sélecteur de
température peuvent être montés sur la console.
Structure de support de montage
⚠ AVERTISSEMENT ⚠
Avant d’installer, vérifiez que la structure de soutien a une capacité de charge suffisante pour
supporter le poids de l’appareil.
⚠ MISE EN GARDE ⚠
• Avant installation, vérifier que les dimensions de l’adaptateur de toit conviennent au système à
installer.
• L’adaptateur de toit, qu’il s’agisse de l’option offerte avec le système ou d’un adaptateur fourni
sur place, doit être bien fixé, d’aplomb et de niveau.
• IMPORTANT : Le dégagement entre la zone délimitée par l’adaptateur et les matériaux combustibles
doit être respecté. En cas d’installation sur un toit en matériaux combustibles, la zone délimitée
par l’adaptateur doit être ventilée, ouverte ou revêtue d’un matériau non combustible dont la
valeur R est d’au moins 5.0.
REMARQUES :
• Avant installation, vérifier que la méthode de supportage est conforme aux codes du bâtiment
locaux et qu’elle convient au climat.
• Lorsque la zone délimitée par l’adaptateur demeure ouverte, les niveaux de bruit rayonné peuvent
augmenter.
• L’installation varie selon les diverses configurations du système. Lorsque le système ne possède
pas de plénum avec coude vers le bas, l’alimentation est horizontale.
8
RPB-IOM-FR (01-23) 271143-E
Connexions du conduit inférieur
La section de soufflante et le plénum avec coude vers le bas optionnel sont munis de brides de raccordement aux
conduits d’air de retour et d’alimentation. Les dimensions d’ouverture pour conduit et l’espacement de l’adaptateur
indiqués sur la Figure 2.
REMARQUE : Figure 2 s’appliquent aux adaptateurs actuellement fabriqués et offerts par le fabricant du système. 1-5/8 pouces (41 mm) correspond à la mesure entre l’ouverture pour conduit
et le rebord intérieur de l’adaptateur. Les ouvertures pour conduit doivent être supérieures de 1
pouce aux dimensions des conduits pour avoir un jeu d’installation suffisant.
CONDUIT DE
RETOUR
CONDUIT
D’ALIMENTATION
ADAPTATEUR DE TOIT
Figure 2. Dimensions d’ouverture du conduit inférieur (se référer au Tableau 6)
Tableau 6. Dimensions d’ouverture du conduit inférieur
Dimension
(voir Figure 2)
125
150, 175
H
17-3/8 (441)
22-7/8 (581)
G*
*Avec plénum avec coude vers le bas (option AQ5 ou AQ8).
Taille de l’unité
200, 225
250, 300
Pouces (mm)
28-3/8 (721)
36-5/8 (930)
38-5/8 (981)
350
400
42-1/8 (1070)
47-5/8 (1210)
Ensemble de bordure en option (option CJ1 ou CJ2)
REMARQUE : Les adaptateurs sont expédiés non assemblés. L’assemblage et le montage sur le toit
relèvent de la responsabilité de l’installateur. La quincaillerie nécessaire à l’assemblage est fournie.
1. Positionner les rails transversaux et les rails latéraux comme illustré par la Figure 3.
2. Vérifier l’équerrage de l’assemblage. Ajuster l’adaptateur de toit de sorte que les mesures en diagonale soient
égales à ±1/8 pouce (±3 mm) près (tolérance).
⚠ MISE EN GARDE ⚠
Afin d’assurer un joint étanche aux intempéries entre le couvercle et l’adaptateur, celui-ci doit être
de niveau dans les deux directions, sans torsion entre les extrémités (pas de gauchissement).
3. Mettre l’adaptateur de toit de niveau. Mettre de niveau à l’aide de cales.
4. Fixez la bordure à la plate-forme du toit à l’aide du matériel fourni.
5. Installer le solin fourni sur place.
REMARQUE : L’installation varie selon les diverses configurations du système. L’illustration (voir
Figure 3 ) montre un plénum avec coude vers le bas optionnel AQ5 ou AQ8. Les plénums avec coude
vers le bas optionnels AQ5 et AQ8 sont installés en usine comme partie intégrante du système
monobloc en vue d’un levage sur le toit et d’un positionnement sur l’adaptateur de toit. Lorsque
le système ne possède pas de plénum avec coude vers le bas, l’alimentation est horizontale.
RPB-IOM-FR (01-23) 271143-E
9
INSTALLATION—SUITE
Structure de support de montage—suite
Ensemble de bordure en option (option CJ1 ou CJ2)—suite
Plénum avec
coude vers le
bas optionnel*
Fournaise
Caisson du
ventilateur
« Jupe » de couvercle
sur adaptateur
1-1/2 po
(38 mm)
1-7/8 po (48 mm)
d’alim Cond
entat uit
ion
Adaptateur
de toit
Bande de clouage
de 2 po × 6 po
Contre-solin
(par installateur)
16 po (406 mm)
Hauteur de
l’adaptateur
Tasseau biseauté
(par installateur)
1-7/8 po
(48 mm)
16 po (406 mm)
Co
de rnduit
etou
r
Il DOIT Y AVOIR un joint
étanche entre le couvercle
et l’adaptateur de toit
Couvercle
d’adaptateur
Orifices
de levage
(4 coins)
Couvercle
d’adatapteur
1-7/8 po
(48 mm)
Caisson
Adaptateur
de toit
Isolant
Feutre de toiture
(par tiers)
Fixer l’adaptateur à la structure du platelage de toit
par soudage, boulonnage ou vissage de tire-fond.
DÉTAIL DE BORDURE TYPIQUE
1-7/8 po (48 mm)
Tire-fond
SECTION DE BORDURE
16 po (406 mm)
Bande de clouage de
2 po × 6 po
Fibre de verre
de 1-1/2 po × 3 lb
Vis
d’assemblage
DÉTAIL D'ANGLE
Pose du solin par
l'installateur (le solin doit
se trouver sous la lèvre
de l’adaptateur)
4 po
(102 mm)
Figure 3. Ensemble de bordure en option (se référer au Tableau 7)
Tableau 7. Dimensions optionnelles de la bordure
Dimension
(voir Figure 3)
A
B
C**
D**
Option*
CJ1
CJ2
CJ1, CJ2
CJ1
CJ2
CJ1
CJ2
125
24-5/16 (618)
20-9/16 (522)
20-9/16 (522)
25-7/8 (657)
99-5/32 (2519)
Taille de l’unité
200, 225
250, 300
350
400
Pouces (mm)
60-5/8 (1540)
84-9/16 (2148)
29-13/16 (757)
35-5/16 (897)
43-9/16 (1106)
49-1/16 (1246)
54-1/2 (1384)
56-15/16 (1446)
80-13/16 (2053)
26-1/16 (662)
31-9/16 (802) 39-13/16 (1011) 45-5/16 (1151) 50-13/16 (1291)
26-1/16 (662)
31-9/16 (802) 39-13/16 (1011) 45-5/16 (1151) 50-13/16 (1291)
31-3/8 (797)
36-7/8 (937)
45-1/8 (1146)
50-5/8 (1286)
56-1/8 (1426)
104-21/32 (2658) 110-5/32 (2798) 118-7/16 (3008) 123-15/16 (3148) 129-7/16 (3288)
150, 175
E***
CJ2
F***
*Option CJ2 : adaptateur de toit avec plénum avec coude vers le bas installé en usine (option AQ5 ou AQ8).
**Les dimensions de l’ouverture dans le toit.
***Dimension intérieure du capuchon de bordure.
10
RPB-IOM-FR (01-23) 271143-E
Assemblage de support fourni sur site
REMARQUE : Dans une région où il neige, il est recommandé de placer les rails en bois de 4 ×
4 situés sous le système sur une structure de supportage transversale surélevée d’au moins 12
pouces par rapport à la surface du toit. Que les supports soient montés directement sur le toit ou
surélevés par une structure supplémentaire, le système doit être supporté horizontalement sur la
longueur par deux rails en bois traité de 4 × 4.
1. Coupez les rails en bois 4 × 4 traités pour une longueur conforme à la dimension A (voir Figure 4, DÉTAIL A).
2. Espacer les rails (voir dimension B, Figure 4, DÉTAIL A) de sorte que la jupe du couvercle d’adaptateur se monte
sur le bord des madriers, les rails étant compris dans la longueur horizontale du couvercle d’adaptateur. Si les
rails sont posés directement sur le toit, les positionner tel qu’illustré par la Figure 4, DÉTAIL A.
3. Dans le cas où les rails en bois traité ne sont pas placés directement sur la surface du toit, des supports transversaux
doivent être installés sous les rails, aux extrémités de l’unité, et au niveau des joints du caisson (entre la section
soufflante et la section fournaise, ainsi qu’entre la fournaise et le plénum avec coude vers le bas optionnel (voir
Figure 4, DÉTAIL B).
REMARQUE : La structure de supportage transversale à l’épreuve des intempéries, fournie sur
place, doit être conçue pour supporter le poids du système. Les supports transversaux doivent
faire toute la largeur du système, supportant les rails aux emplacements recommandés (voir Figure 4, DÉTAIL A).
Laisser les
2 extrémités
ouvertes pour
la ventilation.
Conduit
fourni
sur place
Section
soufflante
Section
fournaise
Conduit
fourni
sur place
Madrier traité 4 × 4
Madrier
traité 4 × 4
DÉTAIL A
= Emplacements des supports
transversaux
DÉTAIL B
Figure 4. Assemblage de support fourni sur site (se référer au Tableau 8)
Tableau 8. Dimensions de l’ensemble de support fourni sur site
Taille de l’unité
200, 225
250, 300
350
400
Pouces (mm)
60-5/8 (1540)
A
84-9/16 (2148)*
B
24-5/16 (618)
29-13/16 (757)
35-5/16 (897)
43-9/16 (1106)
49-1/16 (1246)
54-1/2 (1384)
*Avec plénum (option AQ5 ou AQ8). Bien que les dimensions soient comprises pour des unités équipées d’un caisson de plénum avec
coude vers le bas, il est fortement recommandé d’utiliser un adaptateur de toit complet dans le cas d’une installation avec caisson de plénum
avec coude vers le bas et/ou conduit de retour au bas.
Dimension
(voir Figure 4)
125
RPB-IOM-FR (01-23) 271143-E
150, 175
11
INSTALLATION—SUITE
Montage
⚠ DANGER ⚠
Utilisez un palan approprié pour soulever l’unité (reportez-vous à la section Poids). Des orifices de levage
ont été prévus pour la manoeuvre. Lors du levage, utiliser des écarteurs pour éviter que les chaînes ou les
câbles endommagent l’unité.
⚠ MISE EN GARDE ⚠
IMPORTANT: La surface du dessus de l’adaptateur doit être étanchéifiée au moyen d’un ruban adhésif de
1/4 pouce × 1-1/4 pouces ou de deux cordons de 1/4 pouce de produit d’étanchéité. Le périmètre de contact
entre l’unité et l’adaptateur doit être étanchéifié afin d’empêcher toute fuite d’eau dans la zone délimitée par
l’adaptateur, sous l’effet de la pluie battante et de la capillarité.
REMARQUE : Lorsqu’un capot d’entrée d’air extérieur est prévu dans le système, le fixer une fois l’unité
en place.
1. Appliquer le ruban adhésif en mousse (fourni) de 1/4 pouce × 1-1/4 pouces ou de deux cordons de 1/4 pouce
de produit d’étanchéité sur la surface du dessus de l’adaptateur, en réalisant des joints bout-àbout aux coins.
2. Soulevez l’unité à l’aide d’un palan et de barres d’écartement appropriés et placez-la sur un trottoir ou des rails.
S’il est installé sur des rails, laissez les extrémités en dessous ouvertes pour la ventilation.
Raccords de conduit
• Air d’alimentation : Selon les caractéristiques de l’unité commandée, les entrées d’air extérieur et d’air de retour du
caisson de soufflante diffèrent. Vérifier l’unité pour savoir si elle satisfait aux exigences d’arrivée d’air de votre installation.
a. En effet, l’extrémité du caisson peut être ouverte, nécessitant l’installation sur place d’un capot (option AS2) ou
cette extrémité peut être munie d’une bride de conduit.
b. Les options AR6 et AR7 se caractérisent par un capot permettant d’admettre 30% d’air extérieur et un registre à
un volet.
c. Lorsque l’unité commandée est équipée d’un module de refroidissement par évaporation (option AS3, AS4, AS5 ou
AS8), ce module, fixé en usine sur le caisson de soufflante, représente le point d’entrée de l’air extérieur.
d. Que l’extrémité soit munie d’un capot ou d’une bride de conduit, l’entrée peut être équipée d’un registre. Les registres,
offerts en plusieurs configurations, sont équipés de diverses commandes (options AR).
e. Si commandé, un porte-filtre recevant divers modèles de filtre est installé en usine dans la section soufflante.
Reportez-vous au manuel des pièces de rechange répertorié dans le Tableau 1 pour les filtres de remplacement.
• Refoulement d’air d’alimentation : Le système possède une ouverture de refoulement d’air horizontale ou verticale
avec bride de conduit. Si la sortie de refoulement est verticale, le système a été commandé avec plénum avec coude
vers le bas installé en usine (option AQ).
• Dimensions de l’ouverture d’air : Se référer au Tableau 2.
Exigences relatives aux conduits
• Type de raccords : Le type de réseau de conduits dépend en partie du type de toit (solives en bois, solives d’acier en
barres, poutre d’acier triangulée, béton préfabriqué) et du type de plafond (suspendu, principal, etc.).
• Matériau des conduits : Le conduit rectangulaire doit être fait de fer galvanisé de calibre 26 (AWG) ou plus épais ou
d’aluminium de calibre 24 (Brown & Sharpe) ou plus épais.
• Structure des conduits : Toutes les sections de conduits de 24 pouces (610 mm) ou plus larges et de plus de 48
pouces (1,219 mm) de longueur doivent avoir des traverses dans le haut et dans le bas ainsi que des joints debout ou
des fers d’angle. Les joints doivent être à tringle coulissante à agrafe ou verrouillés.
• À travers les murs en maçonnerie : Aucun conduit d’air chaud ne doit entrer en contact avec les murs en maçonnerie.
Isolez tous les conduits d’air qui traversent un mur de maçonnerie avec au moins 1/2 pouce (12.7 mm) d’isolant; 1 pouce
(25.4 mm) d’isolant est recommandé.
• À travers un espace non chauffé : Isolez tous les conduits d’air chaud exposés qui traversent un espace non chauffé
avec un isolant d’au moins 1/2 pouce (12.7 mm) 1 pouce (25.4 mm) d’isolant est recommandé.
• Supports de conduits : Suspendez solidement tous les conduits des éléments des charpentes voisins. N’utilisez pas
les branchements des conduits de l’appareil comme supports de conduits.
12
RPB-IOM-FR (01-23) 271143-E
• Taille des conduits : Les conduits d’alimentation en air doivent être d’une taille appropriée pour assurer l’efficacité
du système de chauffage. L’autorité en la matière est l’Air Conditioning Contractors Association. Vous pouvez
communiquer avec l’association pour commander un manuel qui vous aidera à établir la dimension des conduits
(2800 Shirlington Road, Suite 300, Arlington, VA 22206; www.acca.org). Cet organisme vend directement un
manuel qui décrit en détail la taille des conduits.
⚠ MISE EN GARDE ⚠
Lorsque la pression statique du réseau de conduits extérieur ne se trouve pas dans les limites inscrites sur
la plaque signalétique ou en cas de mauvais réglage de la poulie du moteur ou de la courroie, il y a risque
de surcharge du moteur.
• Panneaux d’accès : Installez des panneaux d’accès amovibles (voir Figure 5) sur les côtés montant et descendant
de la fournaise. Les panneaux d’accès doivent être accessibles lorsque la fournaise est en marche, et ils doivent
mesurer au moins 6 × 10 pouces (152 × 254 mm) afin que la fumée ou la lumière réfléchie puisse être observée
à l’intérieur du boîtier afin d’indiquer la présence de fuites dans l’échangeur de chaleur. Assurez-vous que les
panneaux d’accès sont installés de manière à prévenir les fuites.
⚠ MISE EN GARDE ⚠
Les joints qui relient les conduits d’alimentation en air à la fournaise doivent être scellés hermétiquement
pour prévenir les fuites d’air vers la hotte de tirage ou la zone du brûleur. Les fuites peuvent causer une
mauvaise combustion ou des problèmes de veilleuse et raccourcir la vie de l’échangeur de chaleur ou
réduire sa performance.
• Branchement horizontal entre le conduit d’alimentation en air et la fournaise : Le joint d’étanchéité entre
la fournaise et le conduit doit être mécanique et inclure des brides en U dans le haut et dans le bas du conduit
pour s’assurer que le branchement est bien serré et hermétique. Consultez la Figure 5 et procédez comme suit :
a. Assurez-vous que les brides de la fournaise (échangeur thermique) sont tournées vers l’extérieur comme montré.
b. Formez le branchement du conduit comme montré : En U dans le haut et dans le bas et en L sur les côtés.
c. Glissez les canaux en U au-dessus de la bride inférieure et de la bride supérieure de la fournaise afin de
former le raccord.
d. Formez des canaux en U pour sceller les côtés (voir DÉTAIL A), puis percez des trous et fixez le tout avec
des vis à tôle.
• Raccordements conduit inférieur/fournaise : Sur les modèles extérieurs, insérer les conduits par le dessous
de la surface du toit, dans l’ouverture vers la fournaise. Former des brides de 1 pouce (25 mm), les replier et les
fixer à l’aide de vis à tôle dans la fournaise. Accéder à l’unité en enlevant les panneaux latéraux des sections
de soufflante et de plénum avec coude vers le bas. Les conduits doivent être fixés et étanchéifiés pour des
raccordements étanches à l’air.
• Branchement du conduit de retour d’air sur la fournaise : Tous les conduits d’air de retour doivent être attachés
et scellés aux brides d’air de retour de manière à assurer un raccord étanche.
• Taille du conduit de retour d’air/grillage : Assurez-vous que les conduits de retour d’air ou grillages ont un
espace libre égal à la taille du branchement du conduit de retour.
Appareil de
Conduit
métal mince
Conduit
Panneau d'accès du conduit
DÉTAIL A
DÉTAIL B
Figure 5. Raccordement des conduits à la fournaise
RPB-IOM-FR (01-23) 271143-E
13
INSTALLATION—SUITE
Raccords de conduit—suite
Hotte 100% air extérieur (option AS2)
⚠ MISE EN GARDE ⚠
Il est recommandé de NE PAS orienter l’entrée du capot d’air extérieur face au vent dominant. Prévoir
un dégagement minimal de 14 pouces (356 mm) entre le bas du capot d’entrée d’air extérieur et
la surface de fixation.
Le capot d’entrée d’air extérieur (option AS2) est résistant aux intempéries, équipé d’un grillage, conçu pour un
montage sur place et s’installe autour de l’ouverture d’entrée d’air horizontale du caisson de soufflante. Le capot
d’entrée d’air est muni de persiennes installées en usine et conçues pour réduire l’humidité contenue dans l’air.
Les directives d’installation détaillées se trouvent dans l’emballage du capot d’entrée d’air et sont répertoriés dans
le Tableau 1.
Capot d’air blindé pour une ouverture d’air extérieur de 30%
Le capot d’entrée d’air extérieur compris dans les options d’entrée d’air avec ouverture permettant d’admettre 30 %
d’air (option AR6 ou AR7) est expédié séparément pour installation sur place. Les directives d’installation se trouvent
dans l’emballage du capot et sont répertoriés dans le Tableau 1.
Module de refroidissement par évaporation (option AS3, AS4, AS5 ou AS8)
Le module de refroidissement par évaporation est assemblé, installé et câblé en usine. Il n’y a pas de montage
supplémentaire à faire sur le toit. Reportez-vous au manuel d’installation répertorié dans le Tableau 1 pour raccorder
l’alimentation en eau et effectuer les vérifications et réglages nécessaires au chantier avant mise en service du module.
Installation du capteur de température pour l’air decharge
• L’unité d’air d’appoint optionnelle AG3 (reportez-vous à la section Thermostat de conduit facultatif avec tubes
capillaires (option AG3)) est munie d’un thermostat de conduit doté d’une sonde à capillaire installé en usine
dans la sortie de l’unité.
• Les options d’air d’appoint AG8, AG9, AG15, AG39 et AG40 requièrent l’installation sur place du capteur dans
les conduits de refoulement.
• L’option AG15 utilise le boîtier et le porte-capteur. Les options AG8, AG9 et AG39 comportent un capteur et un
tube de mélange.
• L’option AG40 requiert un capteur fourni sur place.
• Installez le capteur dans les conduits comme suit :
1. Déterminez l’emplacement dans lequel vous installerez le capteur dans les conduits :
a. Sélectionnez un endroit suffisamment éloigné de la sortie pour fournir un bon mélange de températures d’air
de refoulement.
REMARQUES :
• Selon la dernière édition de la norme 201 de l’AMCA, dans les conduits droits, l’air est généralement
bien mélangé avec un minimum de cinq conduits de même diamètre équivalant à la racine carrée
de 4AB/3,14. A et B sont les dimensions en coupe des conduits.
• Positionnez le capteur à au moins 96 pouces (2,435 mm) de la sortie de l’appareil.
• Si la longueur du conduit de refoulement est inférieure à 8 pieds (2.4 mètres), il est recommandé
d’utiliser une ailette de mélange pour mélanger l’air de refoulement. Ne montez pas le capteur
dans les conduits à la suite d’une séparation dans l’alimentation, car cela entraînera une perte
de contrôle dans le conduit qui ne loge pas le capteur.
b. Reportez-vous à la formule suivante pour calculer l’emplacement du capteur. Exemple : Les dimensions en
coupe des conduits sont 24 pouces × 12 pouces (610 mm × 305 mm) :
14
RPB-IOM-FR (01-23) 271143-E
4 × 12 × 24
5 𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑è𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡 𝑑𝑑𝑑𝑑𝑡𝑡𝑡𝑡 𝑐𝑐𝑐𝑐𝑐𝑐𝑐𝑐𝑐𝑐𝑐𝑐𝑑𝑑𝑑𝑑𝑐𝑐𝑐𝑐𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑 é𝑞𝑞𝑞𝑞𝑐𝑐𝑐𝑐𝑐𝑐𝑐𝑐𝑞𝑞𝑞𝑞𝑑𝑑𝑑𝑑𝑞𝑞𝑞𝑞𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡 × �
= 96 𝑝𝑝𝑝𝑝𝑐𝑐𝑐𝑐𝑐𝑐𝑐𝑐𝑐𝑐𝑐𝑐𝑐𝑐𝑐𝑐𝑐𝑐𝑐𝑐
3.14
4 × 305 × 610
5 𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑è𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡 𝑑𝑑𝑑𝑑𝑡𝑡𝑡𝑡 𝑐𝑐𝑐𝑐𝑐𝑐𝑐𝑐𝑐𝑐𝑐𝑐𝑑𝑑𝑑𝑑𝑐𝑐𝑐𝑐𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑 é𝑞𝑞𝑞𝑞𝑐𝑐𝑐𝑐𝑐𝑐𝑐𝑐𝑞𝑞𝑞𝑞𝑑𝑑𝑑𝑑𝑞𝑞𝑞𝑞𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡 × �
= 2435 𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑𝑑è𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡𝑡
3.14
2. Déterminer l’orientation du capteur :
a. Dans les conduits horizontaux, positionnez l’ensemble de capteur en haut, au milieu du conduit, avec la sonde
du capteur descendant à la verticale dans le centre du flux d’air.
b. Dans les conduits verticaux, positionnez l’ensemble de capteur au milieu de la paroi latérale du conduit qui
correspond au centre supérieur de la sortie de refoulement.
3. Installer le capteur dans les conduits :
a. Pour les unités avec l’option AG3, le capteur est installé en usine.
b. Pour les unités avec option AG8, AG9, AG15 ou AG39 :
(1) La position du porte-capteur ou du tube de mélange est importante—le tube de mélange dans la Figure
6, DÉTAIL A a une longueur de 12 pouces (305 mm) et le le porte-capteur dans la Figure 6, DÉTAIL B
se prolongera de 9-3/16 pouces (233 mm) dans les conduits.
(2) Tournez le porte-capteur de manière à ce que l’élément soit protégé du flux d’air direct et capte la température
de l’air qui traverse les ouvertures dans le porte-capteur.
(3) À l’emplacement sélectionné dans les conduits, marquez l’emplacement de l’orifice en forme de losange—
environ 1 pouce × 1 pouce (25 mm × 25 mm)—requis pour le porte-capteur ou de l’orifice rond requis pour
le tube de mélange. Découpez l’orifice sans dépasser les dimensions requises.
(4) Pour les unités avec option AG8 ou AG9, faites glisser le tube de mélange (voir Figure 6, DÉTAIL A) dans
le conduit et fixez le capteur.
(5) Pour les unités avec AG15, poussez l’élément dans l’agrafe du porte-capteur (voir Figure 6, DÉTAIL B),
faites glisser le porte-capteur dans le conduit, et positionnez le porte-capteur de manière à ce qu’il fasse
écran entre le capteur et le flux d’air direct. En utilisant quatre vis à tôle nº 6 fournies, fixez la partie boîtier
du porte-capteur au conduit.
c. Pour les unités avec option AG40, suivez les instructions remises avec le capteur fourni sur place.
DÉTAIL A: OPTIONS AG8, AG9 ET AG39
DÉTAIL B: OPTION AG15
Figure 6. Capteur de température pour l’air decharge et support
4. Connectez les fils du capteur :
a. Pour les unités avec option AG15 :
(1) Déterminez le point d’entrée du fil du capteur dans le boîtier et enlevez la débouchure.
(2) Fixez au boîtier le connecteur de câble fourni sur place, connectez le fil du capteur, et fixez le couvercle
du boîtier.
b. Pour toutes les options, consultez le schéma de câblage accompagnant le capteur fourni sur place pour
connecter les fils.
RPB-IOM-FR (01-23) 271143-E
15
INSTALLATION—SUITE
Connexions de ventilation
• Choisir l’emplacement de la fournaise à évacuation forcée de telle sorte que les gaz de combustion ne soient pas
refoulés directement à proximité de prises d’air frais. L’ouverture de refoulement des gaz se trouve sur le côté de
l’appareil juste au-dessus du panneau d’accès aux commandes. L’emplacement de cette ouverture a été choisi
pour empêcher la recirculation des produits de combustion et permet à la fournaise de fonctionner dans toutes
les conditions météorologiques normales.
• Évacuation des gaz verticale optionnelle (option CC3) : Ces fournaises à évacuation forcée sont certifiées
avec tuyauterie verticale de quatre pieds, fixée comme illustré par la Figure 7, DÉTAIL A. La distance est mesurée
entre le dessus de l’appareil et le bas du chapeau d’évacuation. L’ensemble optionnel comprend le chapeau
d’évacuation de 5 po, l’adaptateur et la plaque d’étanchéité. La tuyauterie d’évacuation et ses supports sont fournis
sur place. La tuyauterie d’évacuation verticale optionnelle permet de se conformer aux codes locaux qui exigent
une distance horizontale de 10 pi ou verticale de 4 pi entre la sortie des gaz de combustion et la prise d’air frais
du système de chauffage et/ou du bâtiment. L’ensemble en option (PN 45021) comprend le capuchon d’évent de
5 pouces, l’assemblage de l’adaptateur et la plaque d’étanchéité comme illustré à la Figure 7, DÉTAIL B. Fixer la
plaque d’étanchéité du ventilateur de tirage et l’adaptateur ovale à l’aide de vis à tôle. La plaque d’étanchéité du
ventilateur sert de gabarit de perçage.
Chapeau d'évacuation 5 po
(PN 110052)
Cornières de supportage de la
tuyauterie d'évacuation des gaz
(dimensions recommandées :
1/2 × 1/2 po, calibre 20)
4 pi
(1.2 m)
Tuyauterie
d'évacuation 5 po
Coude 90° 5 po
Tuyauterie droite 18 po (457 mm)
Adaptateur ovale
Prise d’air de combustion
Adaptateur ovale
(PN 103025)
DÉTAIL A
Plaque d'étanchéité
de ventilateur de
tirage (PN 43446)
DÉTAIL B
Figure 7. Évacuation verticale en option
Connexions de tuyauterie
Pression d’alimentation de gaz
Cet appareil est équipé pour une pression d’alimentation en gaz maximum de 1/2 lb/po2, 3,5 kPa ou 14 po CE.
REMARQUES :
Toute pression d’alimentation supérieure à 1/2 lb/po2 requiert l’installation d’un régulateur
supplémentaire à l’extérieur de l’appareil.
ESSAI DE PRESSION DE TUYAUTERIE DE ALIMENTATION
• À des pressions d’essai supérieures à 1/2 lb/po2, débranchez l’appareil de chauffage et la valve
manuelle du conduit de gaz à tester. Couvrez ou bouchez le conduit d’alimentation.
• À des pressions d’essai inférieures à 1/2 lb/po2, fermez la valve manuelle sur l’appareil de
chauffage avant l’essai.
16
RPB-IOM-FR (01-23) 271143-E
Tuyauterie d’alimentation en gaz
⚠ DANGER ⚠
• Un essai d’étanchéité doit être effectué sur tous les composants du système d’approvisionnement
en gaz avant la mise en service de l’équipement. N’EFFECTUEZ JAMAIS D’ESSAI D’ÉTANCHÉITÉ
DES GAZ AVEC UNE FLAMME NUE. Le non-respect de cette règle cause des blessures ou des
dommages matériels ou la mort.
• Toute pâte à joint de tuyau (enduit à tuyau) doit résister à l’action du gaz de pétrole liquéfié ou
à tout autre composant chimique contenu dans le gaz d’alimentation.
• Toute la tuyauterie doit être conforme aux normes stipulées par le code national du gaz combustible (National
Fuel Gas Code) ANSI/Z223.1 (dernière édition) ou le Natural Gas and Propane Installation Code CSA B149.1 (se
référer à la section Codes de l’installation).
• L’installation des tuyaux d’alimentation de gaz doit être conforme aux bonnes pratiques et aux codes locaux.
• Les orifices de l’appareil de chauffage sont conçus pour être utilisés avec du gaz naturel ayant un coefficient
thermique de 1,000 BTU (±50 BTU) par pied cube ou du gaz propane ayant un coefficient thermique de 2,550
BTU (±100 BTU) par pied cube. Le choix de la taille des conduits d’alimentation de gaz dépend de la capacité
des tuyaux en pieds cubes par heure avec une chute de pression de 0.3 po CE, une gravité spécifique de 0.6
pour le gaz naturel à 1,000 BTU par pied cube et une gravité spécifique de 1.6 pour le propane à 2,550 BTU par
pied cube. Si le gaz présent dans l’installation ne respecte pas cette spécification, consultez l’usine pour obtenir
la taille d’orifice appropriée.
• Les variables pour la taille des conduits d’alimentation de gaz sont données au Tableau 9. Au moment de choisir
la taille des conduits d’alimentation, tenez-compte des possibilités d’expansion et des exigences futures. Consultez
le National Fuel Gas Code pour plus d’informations sur la taille des conduits.
Tableau 9. Dimensions de la canalisation d’alimentation de gaz
Longueur
de tuyau
(pieds)
NG
LP
NG
LP
20
30
40
50
60
70
80
90
100
125
150
175
200
92
73
63
56
50
46
43
40
38
34
31
28
26
56
45
38
34
31
28
26
24
23
21
19
17
16
190
152
130
115
105
96
90
84
79
72
64
59
55
116
93
79
70
64
59
55
51
48
44
39
36
34
1/2
3/4
Diamètre du tuyau (pouces)
1
1-1/4
NG
LP
NG
LP
Pieds cubes par heure
350
214
730
445
285
174
590
360
245
149
500
305
215
131
440
268
195
119
400
244
180
110
370
226
170
104
350
214
160
98
320
195
150
92
305
186
130
79
275
168
120
73
250
153
110
67
225
137
100
61
210
128
1-1/2
2
NG
LP
NG
LP
1100
890
760
670
610
560
530
490
460
410
380
350
320
671
543
464
409
372
342
323
299
281
250
232
214
195
2100
1650
1450
1270
1105
1050
990
930
870
780
710
650
610
1281
1007
885
775
674
641
604
567
531
476
433
397
372
Raccordements de tuyauterie d’alimentation
• Installez un raccord à joint rodé et une valve d’arrêt manuel en amont du système de commande de l’appareil.
Le branchement bouché de 1/8 pouce dans la soupape d’arrêt permet un raccordement pour l’essai de pression
du conduit d’alimentation. Le National Fuel Gas Code requiert l’installation d’un piège avec un point de purge de
3 pouces (minimum). Les codes locaux peuvent exiger un point de purge plus long, de l’ordre de 6 pouces (150
mm) (voir Figure 8, DÉTAIL A).
• L’emplacement et les exigences du raccordement au gaz sont illustrés à la Figure 8, DÉTAIL B.
• Installer la tuyauterie d’alimentation en gaz de telle sorte que, lorsque le raccord union est débranché, cette
tuyauterie ne nuise pas à la dépose du tiroir à brûleurs (voir Figure 8, DÉTAIL C). Le tiroir à brûleurs sort, en le
glissant, par le côté commande de la fournaise.
• Scellez l’ouverture du conduit d’alimentation en gaz avec l’oeillet fourni.
• Une fois tous les raccords exécutés, déconnectez l’alimentation de la veilleuse au niveau de la vanne gaz combinée
et purgez le système de tout air. Rebranchez l’alimentation de la veilleuse et effectuez un test d’étanchéité sur
tous les raccords en appliquant une solution savonneuse.
• Les tailles des raccords de gaz sont répertoriées dans Tableau 10.
RPB-IOM-FR (01-23) 271143-E
17
INSTALLATION—SUITE
Connexions de tuyauterie—suite
Raccordements de tuyauterie d’alimentation—suite
Vers la valve de gaz
(à l’intérieur du boîtier)
Raccord-union
Robinet d’arrêt manuel
Pied
d’égouttement
Depuis l’alimentation de gaz
(horizontal ou vertical)
Bout de tuyau qui
dépasse à l’extérieur
du boîtier
Robinet
d’arrêt manuel
Vers la valve de gaz
(à l’intérieur du boîtier)
Raccord-union
Pied
d’égouttement
DÉTAIL A
Dégagement minimal de 1 po (25 mm)
entre le panneau d'accès à la fournaise
et le coude ou le raccord
Entrée
d’alimentation
en gaz
Installer une prise de 1/8 po NPT avec
L'installateur fournit
bouchon pour manomètre d'essai
le robinet d'arrêt, les
juste en amont
raccords unions à joint
du raccordement
rodé et la tuyauterie
d'alimentation
représentée en grisé
en gaz
Robinet d'arrêt manuel
5
(14-3/4
6 m po
Orifices d’égouttement
m)
de condensat
DÉTAIL B
DÉTAIL C
Figure 8. Raccordements de gaz
Tableau 10. Tailles de raccordements de gaz
Taille de l’unité
125–250
300–400
Dimension du raccordement (pouces (mm))
Gaz naturel
1/2 (13)
3/4 (19)
Propane
1/2 (13)
REMARQUE : Les valeurs ci-dessus ne sont pas les tailles des conduits d’alimentation. Ce sont les tailles des raccordements de gaz pour
un appareil standard.
Type de gaz
18
RPB-IOM-FR (01-23) 271143-E
Connexions électriques
⚠ MISE EN GARDE ⚠
• Si le câblage d’origine, fourni avec l’appareil, doit être remplacé en tout ou en partie, il doit
être remplacé par des composantes ayant une température nominale d’au moins 105°C, sauf
les fils des limiteurs, des sectionneurs et des capteurs/sondes, lesquels doivent résister à des
températures d’au moins 150 °C.
• Le câblage électrique externe doit être protégé par un conduit approuvé et conçu pour une
élévation de température minimale de 60°C.
• Éloigner les composants de l’alimentation en gaz et électrique des panneaux de service.
REMARQUE : Assurez-vous que tout le câblage est conforme au schéma de câblage fourni avec
l’unité. Les options électriques sont identifiées sur ce schéma de câblage. Consultez les feuilles
d’instruction distinctes pour l’équipement en option fourni.
• Le câblage et les raccordements électriques, incluant notamment la mise à la terre, doivent être conformes au
National Electric Code ANSI/NFPA No. 70 (dernière édition) ou, pour le Canada, au Canadian Electrical Code,
Partie I-C.S.A. Standard C22.1.
• Vérifiez aussi toutes les exigences de la région ou de sociétés gazières applicables.
• Vérifiez la plaque signalétique de l’appareil de chauffage pour les exigences de voltage et d’alimentation. Un
conducteur d’alimentation séparé doté d’un sectionneur avec fusible doit relier directement le panneau électrique
principal et l’appareil. Il doit être connecté aux connecteurs de la boîte de jonction.
• Prise auxiliaire : Lorsqu’une prise de courant auxiliaire (option BC) est comprise, prévoir une alimentation électrique
séparée. Ce circuit DOIT ÊTRE protégé par un disjoncteur de fuite de terre afin de satisfaire aux exigences prescrites.
• Sectionneur : Cette installation doit obligatoirement comporter un sectionneur. Le sectionneur, offert comme
option ou pièce, peut également être fourni localement. Un sectionneur commandé comme composant optionnel
est livré séparément. Le sectionneur peut être à fusibles ou non. Dans un sectionneur à fusibles, utiliser des
fusibles temporisés à deux éléments (en neuf ou en remplacement) dont l’intensité nominale est égale à 1.25
fois l’intensité totale maximale inscrite sur la plaque signalétique de l’appareil. Installer le conduit et le boîtier du
sectionneur en les dégageant suffisamment des panneaux et des panneaux d’inspection de la fournaise. Prévoir
au minimum un espace de 4 pieds (1.2 mètres) pour l’entretien entre le sectionneur et les panneaux amovibles
(voir Figure 9). Reportez-vous au Tableau 11 sur place et installés entre le sectionneur et la boîte de jonction
électrique pour raccordement au contacteur ou démarreur de moteur.
Panneau de
service de
la section
soufflante
Autre
emplacement
du sectionneur
Panneau de
service de
la fournaise
Caisson
de plénum
avec coude
vers le bas
optionnel
Autre
emplacement
du sectionneur
Sectionneur,
câblage et connecteurs à Alimenl'épreuve des intempéries
tation
électrique
AlimenPrévoir un dégagement pour tation
la dépose du tiroir à brûleurs en gaz
Raccordement
de manomètre
d'essai
Figure 9. Emplacements des commutateurs de déconnexion
RPB-IOM-FR (01-23) 271143-E
19
INSTALLATION—SUITE
Connexions électriques—suite
Tableau 11. Taille des fils sur le chantier
Voltage/Phase
208–230/1
Moteur HP
1–1-1/2
1/4–3
5
1/4–5
1/2–5
208–230/3
460/3
575/3
Calibre de fil
14
14
12
14
14
Câble BX
3/8 pouce
Câblage de contrôle
• Les options de commande sur le gaz et l’air comportent un certain nombre de commandes optionnelles (voir Figure
10). Se renseigner sur les commandes optionnelles installées en usine en consultant le schéma de câblage et
la documentation fournis avec l’unité. Parmi les commandes optionnelles de chauffage et d’air d’appoint livrées
séparément, citons notamment un thermostat à un ou deux étages, des contacteurs sur le système, un Selectrastat,
une limite inférieure de température d’alimentation, un dispositif de régulation automatique de température de
nuit, un sélecteur de température Maxitrol, un potentiomètre, un manostat au zéro ou une combinaison de ces
commandes. Installer les commandes selon les directives du fabricant accompagnant la fournaise. Reportez-vous
au Tableau 12 pour les intensités nominales des commandes optionnelles. Reportez-vous au Tableau 13 pour
la longueur maximale recommandée et le calibre minimal du câblage de commande.
Plénum avec coude
vers le bas optionnel
(option AQ)
1. Limite inférieure de température d’air
d’alimentation à réarmement automatique optionnelle
2. Manostat d'air de combustion
3. Pyrostat d'air d’alimentation
optionnel
4. Module de commande d'allumage
5. Sonde d'air d’alimentation Maxitrol
(option AG8 ou 9) optionnel
6. Module de commande à deux
étages (option
teur Maxitrol (options AG7, 8 ou 9)
optionnel
7. Manostat basse pression de gaz sur
alimentation principale optionnel
8. Manostat haute pression de gaz sur
alimentation veilleuse optionnel
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.
17.
Manostat haute pression de gaz sur
alimentation principale optionnel
Relais de temporisation
Sécurité à limite haute
Commande de ventilateur
Relais temporisé de limite inférieure
de température d’alimentation
optionnel
Bornier à la tension du réseau
Bornier à basse tension
Relais temporisé de limite inférieure
de température d’alimentation
optionnel
18. Connexion à la tension du réseau
(sur place)
19. Prise auxiliaire optionnelle
20. Contacteur ou démarreur de moteur
21. Commande à limite de haute
température ambiante optionnelle
22. Contrôleur d'air extérieur ou d'air de
retour optionnel
23. Contrôleur d'air mélangé optionnel
24. Potentiomètre optionnel
25. Registres d'air de retour optionnels
26. Moteur de registre à deux positions
ou modulant optionnel
27. Registre d'air extérieur optionnel
28. Potentiomètre optionnel
29. Filtres optionnels
30.
31. Relais de commande (au besoin,
8 maxi) optionnels
32. Limite d’inversion d'écoulement à
réarmement auto
33. Pyrostat de retour d'air optionnel
34. Bornier à basse tension
35. Bornier à la tension du réseau
36. Transformateur de commande
37. Transformateur de commande (au
besoin)
38. Transformateur de moteur de
registre optionnel
39. Connexion à la basse tension (sur
place)
40. Contacteur de détection d'air
optionnel
41. Ventilateur de tirage
Figure 10. Emplacements de contrôle
20
RPB-IOM-FR (01-23) 271143-E
Tableau 12. Ampérage nominal des commandes 24V en option
Commande
Commande de ventilateur
Élément chauffant à relais temporisé
Bobine de relais
Bobine de contacteur de moteur
Système d’allumage par étincelle
Système Maxitrol
Vanne à un étage
Vanne à deux étages
Ampérage nominal (A)
0.12
0.10
0.12
0.33
0.10
0.50
0.60
0.60
Tableau 13. Tailles de câblage de contrôle
Distance entre l’unité et le contrôle
(pieds (mètres))
75 (23)
125 (38)
175 (53)
Calibre de fil minimum recommandé
(AWG)
#18
#16
#14
Longueur totale du fil
(pieds (mètres))
150 (46)
250 (76)
350 (107)
⚠ MISE EN GARDE ⚠
Vérifier que le thermostat est conçu pour une puissance nominale (VA) au moins équivalente à
la puissance totale considérée. Additionner les puissances nominales des bobines de relais et
choisir celle du thermostat en conséquence.
• Thermostat: Un thermostat doit être installé à 5 pieds (1.5 mètres) au-dessus du plancher, sur un mur intérieur,
et non dans un courant d’air chaud ou froid, ni dans un coin dans lequel l’air stagne. NE PAS installer sur un mur
exposé à de l’air froid. Pour le détail des connexions, suivre les directives accompagnant le thermostat. Lorsqu’un
thermostat commande plus d’un appareil, prévoir des relais activés séparément aux connexions de thermostat
à un appareil.
• Console à distance : Dans le cas où l’appareil comprend une console optionnelle, cette dernière est livrée
séparément pour installation sur place. Une console est munie de voyants concernant la soufflante et le brûleur. Une
console peut comprendre un voyant de filtre encrassé, un voyant de refroidissement, un interrupteur marche/arrêt,
un sélecteur été/arrêt/hiver, un sélecteur chauffage/évacuation/refroidissement, un potentiomètre, un thermostat
et/ou un sélecteur de température Maxitrol. Les consoles, livrées séparément pour installations à distance, se
montent sur un mur, soit en surface, soit encastrées.
• Système Maxitrol : Les fils de commande raccordés à un Selectrastat, une sonde d’air d’alimentation, un sélecteur
ou une sonde de température à distance, un amplificateur ou la vanne de régulation ne doivent pas être installés
dans un conduit prévu pour des câbles de puissance ou d’allumage, ni à proximité. Autrement, l’unité fonctionne
de façon irrégulière ou il peut y avoir destruction de l’amplificateur. Lorsque les fils sont blindés, le blindage doit
être isolé et mis à la terre uniquement au niveau de l’amplificateur.
• Manostat au zéro :
a. Choisir un endroit intérieur sans vibrations excessives, dans lequel de l’huile ou de l’eau ne risque pas de
dégoutter sur le manostat et dont la température ambiante se situe entre −30°F (air sec) et 110°F.
b. Monter la membrane du manostat dans un plan vertical. Le manostat, sensible à la position, est étalonné pour
un bon fonctionnement lorsque la membrane est verticale. Fixer le manostat solidement.
c. Raccorder les prises de pression à la partie supérieure du manostat aux sources de pressions d’air différentes
(pression différentielle). On recommande une tuyauterie métallique de 1/4 pouce de DE (diamètre extérieur),
mais toute tuyauterie ne restreignant pas de manière excessive l’écoulement d’air convient. Pour maintenir
une pression positive dans le bâtiment, mettre la prise basse pression à l’air libre (extérieur) et surveiller la
pression dans le bâtiment au moyen de la prise haute pression. Pour maintenir une pression négative dans le
bâtiment, inverser les fonctions des prises basse et haute pression. Dans chaque cas, s’assurer que la mise
à l’air libre soit à l’abri du vent et protégée contre les insectes par un grillage.
d. Réglage du manostat : Le point d’activation HAUT du manostat au zéro est indiqué sur une échelle étalonnée,
fixée à l’enveloppe transparente contenant la vis de réglage d’étendue. La pression dans le bâtiment se règle
en faisant tourner la vis de réglage. Le point d’activation Bas se règle en faisant tourner la vis de réglage
d’étendue du manostat au zéro. La plage de réglage est de 0.01 à 0.03 po c.e.
e. Pour les raccordements électriques, se reporter au schéma de câblage accompagnant la fournaise.
RPB-IOM-FR (01-23) 271143-E
21
COMMANDES
Les emplacements de contrôle sont illustrés à la Figure 10. Pour plus d’informations sur les options de contrôleur
de système D19, D21, D22 et D23, reportez-vous au guide du système de contrôle répertorié dans le Tableau 1.
Thermostat
Le thermostat n’est pas un équipement standard, mais il doit faire partie de l’installation. Utiliser soit un thermostat
optionnel offert avec le système, soit un thermostat fourni sur place. Installer le thermostat selon les directives du
fabricant.
Console distante
On offre un choix de consoles à distance, équipées de certaines combinaisons de commandes montées en usine.
Les consoles sont munies de voyants concernant la soufflante et le brûleur, d’un interrupteur de marche/arrêt du
système et d’un câblage de bornier.
Contacteur de détection d’air de combustion
⚠ DANGER ⚠
Le fonctionnement sécuritaire requiert une circulation d’air appropriée. Ne contournez jamais l’interrupteur de
présence d’air de combustion et n’utilisez jamais l’appareil sans l’aérateur ni sans une circulation adéquate
dans le système de ventilation. Des conditions dangereuses pourraient en résulter.
• Le contacteur de détection d’air de combustion assure la disponibilité d’un débit d’air de combustion approprié. Il s’agit d’un
contacteur unipolaire bidirectionnel qui capte la pression causée par le débit de l’air de combustion en provenance de l’aérateur.
Le contacteur se ferme lorsque le capteur indique que la pression d’air diminue dans le conduit de sortie de la boîte de collecte
des gaz de combustion.
• À la mise en marche, lorsque la fournaise est encore froide, la pression au capteur est au niveau le plus négatif et, à mesure
que la fournaise et le système de conduits se réchauffent, la pression devient moins négative. Lorsque le système atteint une
pression équilibrée (après 20 minutes environ), la pression au capteur s’équilibre également. Si une restriction, une longueur
de conduits excessive ou des coudes font baisser la pression en deçà du point de consigne du contacteur, ce dernier ferme
les brûleurs principaux. Le brûleur principal demeure éteint tant que le système n’a pas refroidi et/ou que la résistance dans
la cheminée n’est pas réduite. Consultez le Tableau 14 pour les pressions c.e. négatives approximatives ainsi que les points
de consigne de l’interrupteur de présence d’air de combustion au niveau de la mer.
Tableau 14. Réglages de l’interrupteur de présence d’air de combustion dans des conditions de
fonctionnement au niveau de la mer
Taille de l’unité
Tout
125–225
250–400
Réglage d’usine
Démarrage à froid
Unités sans option AG39 ou AG40
−0.58 (±0.05) PO CE
−1.05 PO CE
Unités avec option AG39 ou AG40
−0.58 (±0.05) PO CE
−1.30 (±0.20) PO CE
−0.58 (±0.05) PO CE
−1.20 (±0.20) PO CE
Équilibre
−0.73 PO CE
−1.05 (±0.10) PO CE
−0.95 (±0.10) PO CE
Commande du ventilateur souffleur
REMARQUE : Une trousse de remplacement (PN 209184) est requise pour remplacer la commande de ventilateur des unités fabriquées avant NOV 2004.
Le souffleur est contrôlé comme suit :
• Pour éviter le refoulement d’air froid, le souffleur n’est pas mis en marche immédiatement après l’ouverture de la
soupape de gaz.
• Le souffleur continue à fonctionner après l’atteinte du point de consigne du thermostat déterminé par la temporisation
du ventilateur.
• Pour que le souffleur puisse continuer de fonctionner, l’alimentation électrique de la fournaise NE DOIT PAS être
interrompue sauf pendant l’entretien de l’appareil.
REMARQUE : Si le client veut que la fournaise s’arrête pendant la nuit, le circuit de la soupape de gaz DOIT
ÊTRE OUVERT par un interrupteur unipolaire câblé en série avec le thermostat. Certains thermostats comprennent ce dispositif. Les appareils multiples contrôlés par un seul thermostat se mettent à l’arrêt de la
même manière. Pour un fonctionnement approprié, assurez-vous que la commande du souffleur est câblée
correctement.
22
RPB-IOM-FR (01-23) 271143-E
Contrôle de limite
Les fournaises sont équipées d’une sécurité à limite haute non réglable, qui coupe l’alimentation en gaz en cas de
panne de moteur, de manque d’air par suite d’un encrassement des filtres ou d’obstructions à l’entrée ou à la sortie
de l’appareil.
Contrôle de limite de débit inverse
Ces fournaises extérieures sont équipées en usine d’une sécurité à limite d’inversion d’écoulement à réarmement
automatique. Cette commande, située dans le compartiment de la soufflante, est montée dans la boîte de jonction
de la soufflante adjacente à l’ouverture d’entrée et elle est câblée en série avec la sécurité à limite principale installée
du côté conduit de l’échangeur de chaleur. En cas de rupture de courroie ou de panne de moteur, la sécurité à
limite s’ouvre sous l’effet de la haute température due à l’inversion d’écoulement de l’échangeur de chaleur vers
le compartiment de la soufflante, coupant le circuit d’alimentation électrique de la vanne de régulation de gaz et
empêchant le brûleur de fonctionner.
Contrôle de limite ambiante élevée
Le contrôle de limite ambiante élevée arrête le brûleur lorsque la température d’entrée de l’air extérieur atteint une
valeur définie. La température se règle sur place de 0 à 100°F.
Interrupteur de détection d’écoulement d’air (air d’appoint avec option BW1)
L’interrupteur de détection d’écoulement d’air optionnel permet d’assurer que la soufflante fournisse un débit d’air
adéquat avant de mettre l’unité en marche. Il s’agit d’un interrupteur unipolaire/normalement ouvert qui se ferme
sur détection dans la soufflante d’une augmentation de pression supérieure au point de consigne. Les contacts sont
réglés pour une fermeture à 0.10 po c.e (+0.05 ou −0.02 po c.e.). L’interrupteur se trouve dans la boîte de jonction
de la soufflante.
Entraînement à fréquence variable
• Lorsqu’on utilise un entraînement à fréquence variable optionnel, le moteur fonctionne à deux vitesses selon la
fréquence électrique. La haute vitesse sert au refroidissement et la basse vitesse au chauffage. La haute vitesse
maximale correspond à une fréquence de 60 Hz. La basse vitesse maximale utilisée en chauffage correspond à
la fréquence fournissant l’élévation de température maximale de la fournaise.
• Pour programmer les valeurs de l’entraînement à fréquence variable, suivez les directives du fabricant incluses
avec l’appareil de chauffage. La formule pour calculer la vitesse du moteur est N = 120 × f/p où N = la vitesse, f
= la fréquence, p = le nombre de pôles, un moteur de 3,600 tr/min a deux pôles et un moteur de 1,800 tr/min a
quatre pôles. Par exemple, pour un moteur de 1,800 tr/min à 60 Hz, N = 120 × 60/4 = 1800 (1,800 = la vitesse
synchrone, en supposant un glissement de 2%).
• Le moteur fonctionnera donc à une vitesse située entre 1,750 et 1,790 tours/minute à plein rendement. Pour le
même moteur à 45 Hz, 120 × 45/4 = 1350 (1,350 tr/min moins un glissement de 2%, soit environ 1,300 tr/min).
Vanne gaz combinée
⚠ AVERTISSEMENT ⚠
La vanne gaz combinée est le principal sectionneur de sûreté.Tous les conduits d’alimentation de gaz doivent
être exempts de saleté et de dépôts avant d’être branchés à l’appareil pour assurer la fermeture positive.
Toutes les fournaises sont équipées d’une vanne gaz combinée 24V comprenant la soupape électrique automatique
de marche-arrêt contrôlée par le thermostat ambiant, le régulateur de pression, la soupape de sûreté de la veilleuse
de sûreté et le robinet d’arrêt manuel. La vanne gaz combinée standard permet le contrôle à un étage au moyen
d’un thermostat à un étage de 24V.
Fonctionnement à deux étages en option (application de chauffage seulement)
La vanne gaz combinée combinée standard est remplacée par une vanne gaz combinée de gaz combinée à deux
étages qui fournit une combustion faible ou une combustion élevée sous la commande d’un thermostat à deux
étages. Le premier étage (combustion faible) est réglé en usine (il ne peut pas être ajusté sur le chantier). Les
étages faible et élevé sont contrôlés par un régulateur asservi qui maintient l’entrée de gaz constante malgré de
grandes variations dans la pression d’alimentation de gaz. Les directives qui accompagnent l’unité contiennent les
caractéristiques techniques pour la soupape de gaz de même que la marche à suivre pour l’installation du câblage
et l’utilisation de l’appareil.
RPB-IOM-FR (01-23) 271143-E
23
COMMANDES—SUITE
Fonctionnement à deux étages en option (application d’air d’appoint)
• Les appareils d’air d’appoint à deux étages sont équipés d’une soupape de gaz à deux étages, mais plutôt que
d’être contrôlée par un thermostat ambiant à deux étages, la température de l’air de sortie est surveillée et contrôlée
par un thermostat de conduit à deux étages. Lorsque la température de l’air de décharge chute sous le point de
réglage, la combustion faible est engagée. Si la combustion faible ne satisfait pas au réglage du thermostat de
conduit, la combustion élevée est engagée.
• Les applications d’air d’appoint sont habituellement réglées pour produire une température d’air de sortie entre
65°F (18°C) et 75°F (24°C). Dans toutes les applications, la hausse de température permise pour la fournaise
dans l’installation détermine les limites de réglage de température du thermostat de conduit.
• Selon l’option sélectionnée, le capteur installé en usine est soit connecté sur le chantier par tubes capillaires avec
le thermostat de conduit monté sur l’appareil, réglé en usine à 70°F (voir Figure 11, DÉTAIL A), soit connecté
électriquement à un sélecteur de température électronique à distance (voir Figure 11, DÉTAIL B).
Bulbe
de thermostat
de conduit
(A) Sélecteur de
température
à distance
Chaufferette de
conduit typique
Vue avant (refoulement)
DÉTAIL A: OPTION AG3
(A)
(B)
(B) Additionneur
d'étage
DÉTAIL B: OPTIONS AG15 ET AG16
Figure 11. Options de ductstat
Thermostat de conduit facultatif avec tubes capillaires (option AG3)
Le thermostat de conduit monté sur l’appareil illustré à la Figure 11, DÉTAIL A offre une plage réglable de 0°F à 100°F
avec une température différentielle fixe de 3°F. À cause des différences de réglage en pi³/min et des températures
de l’air extérieur, il peut arriver que la température de sortie moyenne en aval ne corresponde pas exactement au
réglage du thermostat de conduit. Une fois l’installation terminée, réglez le point de réglage du thermostat de conduit
pour obtenir la température d’air de sortie moyenne désirée.
24
RPB-IOM-FR (01-23) 271143-E
Thermostat de conduit facultatif avec module de réglage électronique à distance (option AG15)
La sonde installée en usine est câblée sur le chantier à un sélecteur de température à distance, montré dans la
Figure 11, DÉTAIL B, dont la portée opérationnelle va jusqu’à 130°F. Les modules à distance et la sonde sont
expédiés séparément pour installation sur le chantier. Suivez le schéma de câblage qui accompagne l’appareil ainsi
que les instructions du fabricant pour le câblage et l’installation. Un module sert à sélectionner la température et
l’autre module permet d’ajouter un étage.
⚠ MISE EN GARDE ⚠
Assurez-vous que le commutateur de sélection chauffage/climatisation du sélecteur de température
à distance est positionné sur Heat (chauffage).
Modulation électronique optionnelle
REMARQUE : Les appareils de taille 350 et 400 avec modulation électronique requièrent une pression d’alimentation de gaz naturel minimum de 6 po c.e.
Le type et la capacité du système de modulation électronique dépendent de l’option choisie. Les options de modulation
électronique sont identifiées par un suffixe au numéro de série inscrit sur la plaque signalétique de la fournaise.
AG7 est identifié par MV-1, AG8 par MV-3, AG9 par MV-4, AG21 par MV-A, AG39 par MP-1 et AG40 par MP-2.
Modulation électronique : taux de chauffage de 50 à 100% (options AG7, AG8 et AG9)
• Selon la demande de chauffage établie par la sonde à thermistance, le brûleur module de 100 à 50 % de l’allure
de chauffe. La thermistance est une résistance sensible à la température; lorsque la température qui l’entoure
change, sa résistance en ohms change également. Ce changement est surveillé par un centre de commande à
semi-conducteurs (amplificateur) qui fournit un courant c.c. variable à la vanne modulatrice afin d’ajuster l’entrée
de gaz.
• Chaque valve de modulation est essentiellement un régulateur doté de fonctions électriques pour élever ou
abaisser la pression de refoulement. Lorsque ce dispositif ne reçoit pas de courant continu, il fonctionne comme
un régulateur de pression de gaz et fournit une pression de 3.5 po c.e. à la vanne gaz combinée principale.
• Consultez le schéma de câblage qui accompagne la fournaise pour les branchements électriques appropriés.
• La modulation électronique de la chaleur commandée par un thermostat d’ambiance de conception spéciale
(60–85°F) (15.6–29.4°C) correspond à l’option AG7.
• La modulation électronique pour les appareils de chauffage à air d’appoint commandés par un capteur de conduit
et un sélecteur de température (55–90°F) (12.8–32.2°C) correspond à l’option AG8 ou AG9. Le sélecteur de
température de réglage de l’option AG8 se trouve sur l’amplificateur (voir Figure 12). L’option AG9 est pourvue
d’un sélecteur de température à distance. Les deux systèmes sont offerts avec un thermostat de priorité.
AMPLIFICATEUR
CONDITIONNEUR DE SIGNAL
Figure 12. Amplificateur et conditionneur de signal Maxitrol
RPB-IOM-FR (01-23) 271143-E
25
COMMANDES—SUITE
Modulation électronique optionnelle—suite
Modulation électronique à commande par ordinateur : taux de chauffage de 50 à 100% (option AG21)
• Dans l’option AG21, la fournaise est équipée d’un conditionneur de signal Maxitrol (voir Figure 12) qui fonctionne
de façon très semblable à l’amplificateur décrit plus haut pour commander la valve régulatrice. Le conditionneur
accepte un signal d’entrée de 4–20 mA ou de 0–10V d’un appareil de commande fourni par le client tel qu’un
ordinateur.
• Lorsque les commutateurs dip du conditionneur sont en position ouverte, le conditionneur accepte un signal de
4–20 mA. Lorsque les commutateurs dip du conditionneur sont en position fermée, le conditionneur accepte un
signal de 0–10V. Le conditionneur convertit le signal en courant c.c. de 0–20V requis pour commander la vanne
modulatrice.
Modulation électronique : taux de chauffage de 20–28% et 100% (option AG39)
REMARQUE : L’option AG39 est seulement disponible avec le gaz naturel, et elle n’est pas offerte
en taille 350.
• Selon leur taille, les fournaises dotées de l’option AG39 ont un taux de réglage de 20–28%. La fournaise est
mise en marche à n’importe quel taux d’écoulement de la plage disponible et maintient une efficacité thermique
moyenne égale ou supérieure à l’efficacité thermique à taux maximal.
• Le circuit de gaz (voir Figure 13) comprend une soupape de gaz à un étage, une valve de modulation et deux
pressostats de gaz. Le tiroir à brûleurs est muni d’un dispositif de propagation de l’allumage et d’un allumeur de
gaz à tube à régulation de pression. L’allumeur à tube reçoit le gaz du régulateur en même temps que le gaz
alimentant le brûleur. Le système est commandé par un amplificateur Maxitrol (voir Figure 12) relié à un indicateur
de température à cadran distant.
Pressostat de débit
de gaz, étiquette
blanche 1,1 po C.E.
Pressostat principal
de débit de gaz,
étiquette blanche
1,1 po C.E.
Vanne
modulatrice
Remarque : La disposition peut varier
légèrement selon le type de soupape de gaz;
les autres composants demeurent les mêmes.
Robinet de gaz
mono-étage
Régulateur de
propagation
d’allumage
Figure 13. Disposition du collecteur AG39 facultatif
• L’alimentation en gaz (consultez les exigences de pression dans le Tableau 15) est raccordée à la soupape de gaz
à un étage. Pour compenser la perte de pression additionnelle due à la valve de modulation, on règle la pression
de sortie de la soupape de gaz à un étage à un niveau plus élevé que sur un collecteur de gaz standard. Le tuyau
de la veilleuse est raccordé au port veilleuse de la soupape de gaz à un étage.
26
RPB-IOM-FR (01-23) 271143-E
Tableau 15. Exigences de pression des options AG39 et AG40
Taille
de l’unité
Taux de réglage
maximal
(%)
Gamme de puissance
d’entrée
(MBH)
125
150
175
200
225
250
300
400
20
27
23
26
23
28
23
25
25–125
40.3–150
40.3–175
51.8–200
51.8–225
69–250
69–300
100–400
Pression d’entrée réglée
en usine vers la valve de
modulation
(po c.e.)
3.9
3.7
3.7
3.9
3.9
4.0
4.0
4.4
Pression d’alimentation
en gaz requise
(po c.e.)
5.0
5.0
5.0
5.0
5.0
5.0
5.0
6.0
• Lorsque la valve reçoit un appel de chaleur de l’amplificateur et que la veilleuse est allumée, le débit de gaz provenant
de la soupape à un étage est dirigé à la fois vers la valve de modulation et vers l’allumeur à tube à régulation de
pression. Lorsque le signal de l’amplificateur à la valve de modulation demande un fonctionnement à taux moindre
que maximal, la valve de modulation diminue le débit de gaz vers le brûleur afin que le taux d’écoulement ainsi
réduit maintienne la température désirée. Lorsque le taux d’écoulement est suffisamment abaissé pour réduire la
pression de gaz à 1.1 PO CE, le pressostat de gaz principal dans le collecteur actionne le moteur à engrenage
qui commande le registre de dérivation de l’aérateur/du système d’air de combustion. En s’ouvrant, le registre de
dérivation envoie une partie de l’air d’arrivée directement dans le conduit d’évacuation, ce qui réduit le débit d’air
vers le brûleur. Des disjoncteurs de sécurité enregistrent la position du registre de dérivation. Lorsque la pression
du gaz >1.1 PO CE, le registre de dérivation se referme.
• La sonde : La sonde de température du conduit et le tube de mélange sont livrés séparément pour installation
sur place dans le conduit d’alimentation. Reportez-vous à la section Installation du capteur de température
pour l’air decharge pour l’emplacement de la sonde dans le conduit.
• De conception unique, ce système de modulation nécessite des réglages de la pression d’air de combustion
différents de ceux du système standard. Consultez le Tableau 14 pour les réglages approximatifs du contacteur
de détection d’air de combustion au niveau de la mer et la Figure 14 pour le dépannage de l’option AG39.
Modulation électronique : taux de chauffage de 20 à 28% et 100% (option AG40)
REMARQUE : L’option AG40 est seulement disponible avec le gaz naturel et elle n’est pas offerte
en taille 350.
• Pour l’option AG40, la fournaise est équipée d’un conditionneur de signal Maxitrol (voir Figure 12) qui accepte
un signal d’entrée de 4–20 mA ou de 0–10V d’un dispositif de commande tel qu’un ordinateur fourni par le client.
• Lorsque les commutateurs dip du conditionneur sont en position ouverte, le conditionneur accepte un signal de
4–20 mA. Lorsque les commutateurs dip du conditionneur sont en position fermée, le conditionneur accepte un
signal de 0–10V. Le conditionneur convertit le signal en courant c.c. de 0–20V requis pour commander la vanne
modulatrice. L’appareil de chauffage fonctionne et possède les mêmes caractéristiques que pour l’option AG39,
sauf que les réglages de température sont sélectionnés par le logiciel et qu’il n’y a ni sélecteur de température
ni capteur de conduit.
• Consultez le Tableau 15 pour les exigences de pression de l’option AG40 et la Figure 14 pour le dépannage de
l’option AG40.
• De conception unique, ce système de modulation nécessite des réglages de la pression d’air de combustion
différents de ceux du système standard. Consultez le Tableau 14 pour les réglages approximatifs du contacteur
de détection d’air de combustion au niveau de la mer.
RPB-IOM-FR (01-23) 271143-E
27
COMMANDES—SUITE
Modulation électronique optionnelle—suite
Modulation électronique : taux de chauffage de 20 à 28% et 100% (option AG40)—suite
Directive générale : Assurez-vous à
chaque étape que les câbles sont en bon
état et que les connexions sont solides.
Y a-t-il tension de 24 V
entre la borne 2 du relais
temporisé 1 et la borne 7?
Consultez le guide
de dépannage sur
l’appareil de
chauffage.
OUI
NON
Symptôme – partie 1 :
Les brûleurs principaux ne
fonctionnent pas. Tenez pour
acquis qu’il existe une tension
de 24 V entre la borne 2 et
la borne 7.
Y a-t-il tension de 24 V
entre la borne 84
et la borne 7?
Remplacez le
pressostat du
collecteur principal.
NON
OUI
Le volet
est-il ouvert?
OUI
Y a-t-il tension entre
la borne 88 et la borne 7?
NON
Vérifiez le réglage de
l’interrupteur de fin de course
du volet d’air de combustion.
Au besoin, remplacez
l’interrupteur de fin
de course.
OUI
Y a-t-il tension
entre la borne 4 du relais
d’autorisation d’allumage
et la borne 7?
Y a-t-il tension entre
la borne 87 et
la borne 7?
NON
OUI
NON
Le registre
s’est-il fermé?
NON
Remplacez le
relais d’autorisation
d’allumage.
OUI
Placez un fil cavalier
entre la borne 86 et
la borne 7.
Remplacez le moteur
à engrenage du volet
d’air de combustion.
Vérifiez le réglage de
l’interrupteur de fin de
course du volet d’air de
combustion. Au besoin,
remplacez l’interrupteur
de fin de course.
NON
Remplacez le
relais temporisé 1.
Remplacez le
relais temporisé
du moteur.
OUI
Symptôme – partie 2 :
Appel de chaleur continu – cycles des brûleurs.
Tenez pour acquis qu’il existe une tension de 24 V entre les terminaux 11 et 7 et entre les terminaux 2 et 7.
Mesurez la pression
dans le collecteur
pendant le cyclage
du brûleur.
Lorsque la
pression dans le
collecteur est INFÉRIEURE à
1,0 po c.e., la tension entre
la borne 95 et la borne
7 est-elle constante?
Lorsque la
pression dans le collecteur
est SUPÉRIEURE à1,5 po c.e.,
la tension entre la borne 95 et
la borne 7 est-elle
constante?
NON
NON
OUI
Remplacez le
pressostat secondaire
du collecteur.
OUI
Pendant le
cyclage du brûleur,
la tension entre la borne 84
et la borne 2 est-elle
constante?
OUI
Remplacez le
pressostat primaire
du collecteur.
Remplacez le
pressostat secondaire
du collecteur.
Y a-t-il tension
entre la borne 4 du relais
d’autorisation d’allumage
et la borne 7?
NON
Remplacez le
relais d’autorisation
d’allumage.
Figure 14. Guide de dépannage pour la vérification du circuit de sécurité du registre de dérivation d’air
de combustion sur les unités qui ont l’option AG39 ou AG40
28
RPB-IOM-FR (01-23) 271143-E
Veilleuse et systèmes d’allumage
⚠ AVERTISSEMENT ⚠
En raison de la tension élevée dans le fil d’étincelles de la veilleuse et l’électrode de la veilleuse,
ne touchez pas lorsqu’ils sont sous tension.
• Veilleuse : La veilleuse horizontale, située côté commande du tiroir à brûleurs (voir Figure 15), est accessible
après dépose du panneau du compartiment de commande. Les veilleuses sont du type à déflecteur sans peluche.
La pression du gaz à la veilleuse doit être la même que la pression dans la conduite d’alimentation (reportez-vous
à la section Pression d’alimentation de gaz). Au besoin, régler la longueur de la flamme de veilleuse à environ
1-1/4 pouces à l’aide de la vis de réglage de veilleuse dans le corps de la vanne de régulation.
Bande de propagation d'allumage
Brûleur
Veilleuse à
principal
étincelle
Figure 15. Tiroir à brûleur typique avec veilleuse à étincelle
• Veilleuses de sécurité à allumage par étincelle intermittente : Il existe deux types de veilleuse à étincelle
intermittente—l’une d’elles interrompt l’écoulement de gaz à la veilleuse entre les cycles, tandis que l’autre non
seulement interrompt cet écoulement entre les cycles, mais possède aussi un dispositif de verrouillage stoppant
l’arrivée de gaz s’il n’y a pas d’allumage dans les 120 secondes. Ce dispositif de verrouillage impose une attente
d’une heure avant un nouvel essai ou un réarmement manuel par coupure du circuit du thermostat. Sur les appareils
à propane installés au Canada, on exige un système d’allumage par étincelle muni du dispositif de verrouillage.
Pour l’identification et le câblage du système de veilleuse, se reporter au schéma de câblage accompagnant la
fournaise. La veilleuse à étincelle sans verrouillage correspond à l’option AH2 ou avec verrouillage, à l’option AH3.
• Commande d’allumage : À l’intérieur du système de veilleuse de sûreté intermittente, le contrôleur d’allumage
émet une étincelle à haute tension pour allumer le gaz de la veilleuse en plus de servir d’appareil de sûreté. Une
fois le gaz de la veilleuse allumé, le module de commande d’allumage capte électroniquement la flamme de la
veilleuse. Un signal électrique c.c. à basse tension est appliqué sur une sonde métallique distincte dans l’ensemble
de la veilleuse. La sonde métallique est isolée électriquement de la terre. La flamme de la veilleuse sert de
conducteur vers la terre, complétant le circuit c.c. et confirmant la présence d’une flamme sur la veilleuse. Pour
que le système de production électronique de l’étincelle fonctionne correctement, il faut que le signal de flamme
soit d’au moins 0.2 microampère sur l’ampèremètre. Une fois la flamme confirmée, le contrôleur d’allumage active
la valve de gaz principale.
Brûleurs et système de propagation de l’allumage
• Brûleurs : Ces fournaises comprennent des brûleurs en acier formés un par un et munis d’orifices obtenus par
matriçage de précision afin d’assurer une stabilité de flamme, sans décollement ni retour de flamme, sur le gaz
naturel ou le propane. Les brûleurs sont légers et montés en usine pour former un ensemble que l’on retire comme
un tout pour inspection ou entretien.
REMARQUE : Les tiroirs à brûleurs à gaz naturel (sauf lorsqu’ils sont munis de l’option de modulation électronique AG39 ou AG40) sont équipés de deux dispositifs de propagation d’allumage.
Les brûleurs à propane sont munis d’un dispositif de propagation de l’allumage et d’un allumeur
de gaz à tube à régulation de pression.
• Lors de l’entretien régulier, vérifiez si les ports des brûleurs principaux, les dispositifs de propagation de l’allumage
et les orifices sont dépourvus de saletés.
RPB-IOM-FR (01-23) 271143-E
29
COMMANDES—SUITE
Registres et commandes en option
Pour des informations sur les registres et les commandes en option (voir Figure 16), consultez le schéma de câblage
qui accompagne l’appareil. Pour régler les registres, reportez-vous à la section Ajustement de la tringlerie de
registre.
Options de capot et de registre pour
entrée d'air extérieur à 30% (AR6 ou AR7)
Caisson du
ventilateur
Section
fournaise
Ventilateur
Registre pour
30 % d'air extérieur
Capot d'entrée
pour 30 % d’air
extérieur
Moteur de registre
Air de
retour
Options de registre à
100% d'air extérieur
et 100% d'air de retour
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
Moteur de registre
Registre d'air de retour
Potentiomètre
Potentiomètre
Régulateur d'air mélangé
Commande de réchauffage
Registre d'air extérieur
Transformateur de
moteur de registre
Figure 16. Commandes de registre
Manostat au zéro
Le manostat au zéro utilisé dans l’option AR23 est un appareil Dwyer n° 1640-0 dont l’étendue est de 0.01 à 0.20 po
c.e. Il est expédié séparément pour installation au chantier. Se reporter aux paragraphes ci-après et aux directives
d’installation du fabricant accompagnant le manostat. Le manostat au zéro est un appareil à pression différentielle
à commande par membrane utilisé dans les installations d’air d’appoint pour la régulation de la pression dans le
bâtiment. Il sert à maintenir un point de consigne de pression positive ou négative déterminé en modifiant la quantité
d’air extérieur admis dans le bâtiment par le biais des registres d’air extérieur modulants. Lorsque la pression dans
le bâtiment doit augmenter, le manostat au zéro commande le moteur de registre d’air extérieur pour une ouverture
et celui du registre d’air recirculé pour une fermeture. Par contre, lorsqu’on a besoin d’une réduction de pression,
le manostat commande les registres en sens inverse. Pour régler le manostat, reportez-vous à la section Réglage
du manostat au zéro.
Interrupteur de pression de filtre
L’interrupteur de pression de filtre en option sert à avertir l’utilisateur, au moyen d’un témoin lumineux, lorsque les
filtres doivent être nettoyés ou changés. Le témoin lumineux est situé sur une console en option. L’interrupteur
est connecté sur un circuit normalement ouvert qui se ferme quand la pression différentielle du filtre dépasse une
valeur prédéterminée. Le commutateur de filtre sale se trouve dans la section fournaise. Pour régler interrupteur de
pression de filtre, reportez-vous à la section Réglage du interrupteur de pression de filtre.
30
RPB-IOM-FR (01-23) 271143-E
FONCTIONNEMENT
⚠ AVERTISSEMENT ⚠
Pour assurer la sécurité, suivez les instructions d’allumage situées sur le couvercle de la boîte
de sortie.
Liste de contrôle avant le démarrage
‰ Assurez-vous que l’alimentation électrique correspond à la tension nominale de la fournaise (consultez la plaque
signalétique de l’appareil).
‰ Vérifiez tout le câblage installé sur le chantier par rapport aux schémas de câblage; assurez-vous que le calibre
des fils convient à la charge électrique.
‰ S’assurer que les entrées de câbles électriques sont étanches aux intempéries.
‰ Assurez-vous que les fusibles ou les disjoncteurs sont en place et de taille appropriée.
‰ Vérifier que les orifices d’évacuation de condensat dans les coins du caisson sont bien ouverts.
‰ Vérifier les dégagements par rapport aux matériaux combustibles (reportez-vous à la section Dégagements).
‰ Vérifiez l’étanchéité des tuyaux et la pression des conduits du gaz et purgez l’air emprisonné dans les conduits
(reportez-vous à la section Tuyauterie d’alimentation en gaz) :
a. Fermez le robinet d’arrêt manuel.
b. Ouvrez l’alimentation en gaz.
c. Observez la jauge de gaz pour détecter tout mouvement ou branchez un manomètre (capable de détecter
jusqu’à 0.1 po c.e.) et après avoir ouvert le gaz pendant 10 secondes, refermez l’alimentation de gaz; aucun
changement de pression ne doit survenir pendant les 3 minutes qui suivent.
d. Si l’étape c indique une fuite, trouvez la fuite en appliquant une solution savonneuse sur tous les raccords;
les fuites sont indiquées par la formation de bulles.
e. Réparez toute fuite, puis répétez le test.
‰ Inspecter les ouvertures de refoulement des gaz de combustion pour voir si elles ne sont pas obstruées.
Démarrage
1. Fermez hermétiquement tous les panneaux.
2. Établissez l’alimentation en gaz et allumez l’alimentation électrique à la fournaise.
3. Ajustez le thermostat ou la sonde thermique de conduit pour émettre une demande de chauffage.
4. Observez la séquence complète de la veilleuse de sûreté et de l’allumage (se référer au Tableau 16).
Tableau 16. Séquence d’opération
Étape
1
2
Action
Observer
Placez le thermostat au réglage le plus bas
Mettre sous tension et ouvrir la
Le thermostat commande l’allure de chauffe
vanne de régulation principale et
Le moteur du souffleur est commandé par la minuterie du ventilateur
les robinets manuels de gaz
3
Réglez le thermostat sur la
valeur désirée; le thermostat
émet une demande de
chauffage
Le moteur d’aérateur démarre après 15 secondes environ
Le circuit de l’aérateur passe de N.F. à N.O. (normalement fermé/ouvert), ce qui actionne la
soupape de gaz de la veilleuse et produit une étincelle à l’écartement pour l’obtention d’une
flamme de veilleuse à chaque cycle
La sonde confirme la présence d’une flamme et active l’interrupteur de sûreté de la commande,
ce qui coupe l’écart d’allumage et actionne la soupape principale
L’alimentation principale de gaz s’allume et l’appareil fonctionne à plein régime
4
Lorsque la flamme s’éteint
pendant le fonctionnement du
brûleur principal, l’interrupteur
de sûreté ferme la soupape
principale et recommence le
cycle d’écart d’allumage
Sur un appareil équipé d’un module de commande avec verrouillage, si la veilleuse ne s’allume
pas dans les 120 secondes, l’appareil demeure verrouillé à l’arrêt durant une heure, à moins
qu’on ne le réarme en interrompant l’alimentation électrique du circuit de commande
RPB-IOM-FR (01-23) 271143-E
31
FONCTIONNEMENT—SUITE
Liste de vérification post-démarrage
‰ Observez la flamme du brûleur à plein régime. La flamme de gaz naturel doit avoir environ 1-1/2 pouces (38 mm)
de hauteur et être de couleur bleue. La flamme de propane doit être à peu près de la même hauteur et également
de couleur bleue. Il se peut que l’extrémité de la flamme de propane soit jaune. Si la pointe jaune mesure plus
de 1/2 pouce (13 mm) à 3/4 pouce (19 mm), ajustez les registres d’air (reportez-vous à la section Réglage de
registre d’air du brûleur). Si le réglage des registres d’air ne réduit pas l’extrémité jaune, vérifiez s’il y a des
fuites de gaz au collecteur ou au raccord d’orifice.
‰ Mettez l’appareil à l’arrêt puis en marche, en observant une pause de 2 minutes entre les cycles. Assurez-vous
que l’allumage se fait bien. Sur les systèmes à deux étages ou à brûleur modulant, réglez la température lentement
à la hausse et à la baisse pour vérifier si la commande suit une séquence ou une modulation appropriée. Une
hausse du réglage de température fait démarrer le brûleur ou le met à plein régime.
‰ Au moyen d’un manomètre ou d’une jauge inclinée gradués jusqu’à 14 po c.e., mesurez la pression du collecteur
(orifice) à l’allure maximale. La pression doit être de 3.5 po c.e. pour le gaz naturel et de 10 po c.e. pour le propane.
Il n’est pas recommandé de tolérer de variations, car l’allumage et le rendement pourraient être grandement
compromis si la pression est inadéquate (reportez-vous à la section Mesure et ajustement de la pression de
gaz au collecteur (sortie)).
‰ Placez à un endroit facile d’accès et à proximité de l’appareil l’enveloppe du propriétaire contenant la garantie
limitée, ce manuel et tout autre document d’information en option. Suivez les directives imprimées sur l’enveloppe.
⚠ DANGER ⚠
• Le brûleur à gaz contenu dans cet équipement à gaz est conçu et fourni de manière à assurer
la combustion sécuritaire et complète, sans gaspillage. Toutefois, si l’installation ne permet pas
au brûleur de recevoir un approvisionnement suffisant d’air de combustion, la combustion peut
ne pas être complète. Le résultat est alors une combustion incomplète qui émet du monoxyde
de carbone, un gaz nocif qui peut causer la mort.
• Pour fonctionner en toute sécurité, un appareil à chauffage indirect au gaz doit obligatoirement
comprendre un système d’évacuation complète des produits de combustion à l’atmosphère.
L’ABSENCE DE VENTILATION APPROPRIÉE PRÉSENTE UN RISQUE POUR LA SANTÉ QUI PEUT
ENTRAÎNER DES BLESSURES GRAVES OU LA MORT.
• Respectez toujours les exigences pour l’air de combustion stipulées dans les codes d’installation
et les instructions.
• L’air de combustion au brûleur doit être contrôlé uniquement par l’équipement fourni par le
fabricant. NE RESTREIGNEZ ET NE MODIFIEZ JAMAIS L’APPROVISIONNEMENT EN AIR DE
COMBUSTION DE TOUT APPAREIL DE CHAUFFAGE.
AJUSTEMENTS
Courroies, ventilateurs soufflants et entraînements
Vérification et ajustement de la tension des courroies
• Une tension adéquate des courroies est importante pour la durée de vie des courroies et du moteur. Une courroie
qui n’est pas assez tendue peut causer une usure prématurée et un glissement. Une courroie trop tendue peut
causer une usure prématurée des roulements du moteur et du souffleur. Vérifiez la tension de la courroie tel que
montré dans la Figure 17.
• Si la courroie ne peut pas être enfoncée de 3/4 pouce (19 mm), tel que montré dans la Figure 17, ajustez la
tension de la courroie comme suit :
a. Assurez-vous que la courroie est bien placée sur les poulies, ainsi que d’une poulie à l’autre.
b. Desserrez l’écrou de la vis de réglage à la base du moteur et tournez la vis de réglage jusqu’à ce que la
courroie puisse être enfoncée de 3/4 pouce (19 mm).
c. Une fois que la courroie a atteint la tension désirée, resserrez l’écrou de la vis de réglage.
32
RPB-IOM-FR (01-23) 271143-E
3/4 po (19 mm)
Figure 17. Vérification de la tension des courroies
Réglage de la vitesse du souffleur
• La vitesse du souffleur peut être ajustée pour atteindre la température de sortie souhaitée en autant que le réglage
se trouve à l’intérieur des limites de température et de pression statique indiquées sur la plaque signalétique de
la fournaise. Les moteurs sont réglés en usine entre les vitesses maximum et minimum du souffleur.
• Si la résistance des conduits est faible, il se peut que le souffleur produise un volume d’air trop élevé. Si la
résistance est très faible, il se peut que le souffleur livre trop d’air au moteur, ce qui déclenche la protection antisurcharge. Il suffit de réduire la vitesse du souffleur pour corriger ce problème. Si des conduits sont ajoutés à
une installation, il peut être nécessaire d’accroître la vitesse du souffleur. Une réduction de la vitesse du souffleur
accroît la température de sortie. Une hausse de la vitesse du souffleur baisse la température de sortie.
• Au réglage final, l’ampérage ne doit pas accéder l’intensité maximale du moteur indiquée sur la plaque signalétique.
L’installation doit être ajustée de manière à obtenir une hausse de température conforme à la plage spécifiée sur
la plaque signalétique de la fournaise.
• L’entraînement par courroie de ces appareils est équipé d’une poulie ajustable qui permet de changer la vitesse
du souffleur. Ajustez la vitesse du souffleur comme suit :
a. Éteignez la source d’alimentation en gaz et l’alimentation électrique.
b. Réduisez la tension de la courroie et retirez-la.
c. Desserrez la vis d’arrêt sur le côté de la poulie opposé au moteur.
d. Pour augmenter la vitesse du souffleur, c’est-à-dire diminuer la température de sortie, tournez la partie réglable
de la poulie vers l’intérieur. Pour diminuer la vitesse du souffleur, c’est-à-dire augmenter la température de
sortie, tournez la partie réglable de la poulie vers l’extérieur. Un tour complet de la poulie modifiera la vitesse
de 8 à 10%.
e. Serrez la vis d’arrêt sur la portion plate de l’arbre de la poulie.
f. Remplacez la courroie et ajustez la tension de la courroie conformément à la section Vérification et ajustement
de la tension des courroies.
g. Ouvrez l’alimentation de gaz et l’alimentation électrique et allumez la chaufferette conformément aux instructions
d’allumage qui figurent sur la plaque.
h. Vérifiez l’intensité du moteur à l’aide d’un ampèremètre (il ne faut pas excéder l’intensité nominale maximale
indiquée sur la plaque signalétique du moteur).
i. À la fin de l’ajustement, vérifiez que le fonctionnement est adéquat.
Inverser la rotation du ventilateur
Chaque caisson de souffleur est conçu pour tourner à une certaine vitesse. La rotation des moteurs à une phase
peut être modifiée par un recâblage du boîtier de jonction. La rotation peut être changée sur les moteurs trois phases
en inversant les deux fils des branchements d’alimentation à trois phases.
Ajustement de la charge et de l’ampérage du moteur du ventilateur
• L’intensité peut être abaissée en réduisant les tours par minute du souffleur ou en augmentant la pression statique
du système de conduits. À l’aide d’un ampèremètre, vérifiez l’intensité du moteur du souffleur.
• Pour connaître les caractéristiques techniques exactes, consultez la plaque signalétique du moteur. Veillez à ce
que le système ne requière pas une intensité supérieure à l’intensité nominale du moteur.
• Le Tableau 17, qui donne la liste des intensités maximales (IM) des moteurs de ventilateurs soufflants (ouverts)
en fonction de la puissance (HP) et du voltage (V), peut être utilisé pour déterminer la taille du câblage, mais il ne
doit pas servir à interpréter l’intensité exacte des moteurs.
RPB-IOM-FR (01-23) 271143-E
33
AJUSTEMENTS—SUITE
Ajustement de la charge et de l’ampérage du moteur du ventilateur—suite
Tableau 17. IM des moteurs de ventilateurs soufflants (ouverts, une seule vitesse, valeurs moyennes)
Voltage/Phase
1/4
1/3
1/2
3/4
208V/1PH
230V/1PH
208V/3PH
230V/3PH
460V/3PH
575V/3PH
2.10
2.30
1.10
1.40
0.75
3.20
2.80
1.40
1.60
0.80
5.10
4.40
2.30
2.00
1.00
6.30
5.50
2.90
2.60
1.30
—
HP
1
IM
7.50
6.50
3.70
3.20
1.60
1.10
1-1/2
2
3
5
8.30
7.50
5.60
5.00
2.70
1.60
11.30
10.20
7.00
6.60
3.50
2.10
14.00
12.40
9.00
8.60
4.30
3.60
28.00
26.00
13.40
13.20
6.60
5.40
Réglage du manostat au zéro
REMARQUE : IMPORTANT : pour éviter d’endommager les contacts du manostat durant le transport, le fabricant a réglé l’étendue à zéro avant expédition.
Régler l’étendue avant d’utiliser le manostat au zéro (voir Figure 18) comme suit :
1. Lorsque le manostat a déjà été installé, débrancher le tuyau de mise à l’air libre pour l’amener en position neutre.
2. Ôter le couvercle de la boîte électrique tout en observant les contacts, faire tourner lentement la vis de réglage
d’étendue dans le sens horaire.
3. Continuer à faire tourner la vis de réglage jusqu’à ce qu’un jeu apparaisse entre les contacts commun ainsi que bas
et haut. La plus grande sensibilité correspond à un jeu minimal. Plus le jeu augmente, plus la sensibilité diminue.
Haut
Bas
Prises de pression
Plaque de fixation
Boîte électrique
Vis de
réglage
d'étendue
Vis de réglage
de pression
Réglage d'étendue
Bas
Commun
Haut
Diminution
Étendue
Liaison à la
correspondant
Augmentation membrane
au contact
flottant
Mode d'action du manostat au zéro
Figure 18. Réglage du manostat au zéro
34
RPB-IOM-FR (01-23) 271143-E
Mesure et ajustement de la pression de gaz au collecteur (sortie)
l n’est possible de mesurer la pression de gaz au collecteur que lorsque l’appareil de chauffage est en fonctionnement
(reportez-vous à la section FONCTIONNEMENT).
• Pour le gaz naturel : Quand l’appareil de chauffage quitte l’usine, la soupape mixte est configurée de manière
à ce que la pression de gaz (dans le cas d’une soupape à un étage) ou à ce que le taux maximal d’utilisation
(dans le cas d’une soupape à deux étages) soit réglé à 3.5 po c.e. La combustion faible sur une valve à deux
étages est réglée sur 1.8 po c.e. La pression d’entrée à la soupape doit être d’un minimum de 5 po c.e. ou elle
doit correspondre à ce qui est indiqué sur la plaque signalétique. Enfin, la pression d’alimentation en gaz naturel
à la soupape doit être d’un maximum de 14 po c.e.
REMARQUE : Vérifiez toujours la plaque signalétique pour connaître la pression d’alimentation
de gaz minimum.
• Pression d’alimentation de gaz naturel minimum : Les exigences varient suivant la taille du brûleur et l’option
de commande du gaz. La plupart des appareils au gaz naturel requièrent au minimum 5 po c.e. tel qu’indiqué cidessus, mais les modèles de taille 350 ou 400 avec modulation électronique nécessitent une pression d’alimentation
de gaz naturel d’au moins 6 po c.e. Les appareils de tailles 300 et 350 équipés d’une modulation mécanique
nécessitent une pression d’alimentation de 7 po c.e.
• Pour le gaz propane : Quand l’appareil de chauffage quitte l’usine, la soupape mixte est configurée de manière à
ce que la pression de gaz (dans le cas d’une soupape à un étage) ou à ce que la puissance maximale d’utilisation
(dans le cas d’une soupape à deux étages) soit réglée à 10 po c.e. La combustion faible sur une valve à deux
étages est réglée sur 5 po c.e. La pression d’entrée à la soupape doit être au minimum 11 po c.e. et au maximum
14 po c.e.
⚠ AVERTISSEMENT ⚠
• La pression de gaz au collecteur ne doit jamais dépasser 3.5 po c.e. pour le gaz naturel, et 10
po c.e. pour le gaz propane.
• Avant de tenter de mesurer ou de régler la pression de gaz au collecteur, la pression d’entrée
(d’alimentation) doit se trouver dans la plage spécifiée pour le gaz utilisé, tant lorsque la chaufferette
est en marche que quand elle est en attente. Une pression d’entrée incorrecte peut causer une
pression de gaz excessive dans le collecteur immédiatement ou dans l’avenir.
REMARQUE : Un manomètre (jauge remplie de liquide) est recommandé plutôt qu’une jauge à ressort, étant
donné qu’il est difficile de maintenir la calibration des jauges à ressort.
1. Positionnez la soupape manuelle (sur la soupape combinée) de manière à prévenir la circulation vers les brûleurs
principaux et branchez le manomètre sur la prise de pression de 1/8 pouce de la soupape.
2. Ouvrez la soupape et démarrez la chaufferette. Mesurez la pression de gaz au collecteur. Si l’appareil est doté
d’une soupape à deux étages, déconnectez le fil de la borne HI de la soupape pour mesurer la pression à l’étage
inférieur. N’oubliez pas de reconnecter le fil après la mesure.
⚠ MISE EN GARDE ⚠
N’abaissez PAS complètement la vis du régulateur de la valve de gaz. Cela pourrait causer une
combustion excessive et une panne de l’échangeur thermique en raison d’une pression non
régulée au collecteur.
3. Normalement, aucun ajustement du régulateur réglé en usine ne devrait être nécessaire. Si un ajustement est
requis, réglez la pression sur la valeur correcte en tournant la vis du régulateur vers l’intérieur (sens des aiguilles
d’une montre) pour augmenter la pression. Tournez la vis du régulateur vers l’extérieur (sens contraire aux aiguilles
d’une montre) pour réduire la pression. Consultez la documentation du fabricant de la soupape qui accompagne
RPB-IOM-FR (01-23) 271143-E
35
la fournaise pour des informations plus détaillées.
AJUSTEMENTS—SUITE
Mesure et ajustement de la pression de gaz au collecteur (sortie)—suite
Installation à haute altitude (>2,000 pieds/609 mètres)
REMARQUES :
• L’utilisation de cet appareil à haute altitude (plus de 2,000 pieds/609 mètres) dépend de l’altitude
de l’installation et de la puissance calorifique du gaz. En haute altitude, la puissance calorifique
du gaz naturel est toujours plus faible qu’au niveau de la mer.
• La réduction est requise pour tenir compte de la pression atmosphérique réduite à haute altitude.
Cela requiert habituellement l’obtention du pouvoir calorifique du gaz auprès du fournisseur de
gaz et le remplacement des orifices des brûleurs.
Pour les installations à haute altitude (>2,000 pieds/609 mètres) qui requièrent un orifice de remplacement, remplacez
les orifices de brûleur de la manière suivante :
1. Déterminez le numéro de modèle et le débit calorifique nominal (BTUh) inscrits sur la plaque signalétique de
l’appareil.
2. Déterminez l’orifice de remplacement approprié (se référer au Tableau 18) pour installation à haute altitude.
3. Dévissez les orifices de gaz existant du collecteur de gaz.
⚠ DANGER ⚠
• N’utilisez pas de ruban au Téflon ou de composé pour joint de tuyau sur le filetage des orifices. Le
trou dans l’orifice peut s’obstruer et causer un incendie, une explosion, des dommages matériels,
un empoisonnement au monoxyde de carbone, des blessures ou la mort.
• Utilisez uniquement les orifices percés en usine. Ne tentez pas de percer des orifices sur place.
Des orifices mal percés peuvent causer un incendie, une explosion, un empoisonnement au
monoxyde de carbone, des blessures ou la mort.
4. Vissez les orifices de gaz de remplacement dans le collecteur de gaz. Pour éviter d’endommager le filetage,
serrez à la main les orifices dans le collecteur de gaz, puis serrez d’un demi-tour avec une clé.
⚠ DANGER ⚠
N’utilisez PAS une flamme nue pour rechercher des fuites de gaz.
5. Vérifiez l’étanchéité de tous les raccordements avec un liquide de détection de fuite commercial ou une solution
d’eau savonneuse riche. Les bulles indiquent la présence de fuites. En cas de détection de fuites, serrez les
raccordements. Si le serrage des raccordements ne corrige pas la fuite, remplacez la ou les pièces.
Conversion au gaz propane (GPL)
⚠ DANGER ⚠
La conversion au gaz propane doit être réalisée par un technicien qualifié avec une trousse de
conversion fournie à l’usine. L’utilisation de la mauvaise trousse de conversion peut causer un
incendie, une explosion, des dommages matériels, un empoisonnement au monoxyde de carbone,
des blessures ou la mort.
Si la conversion GPL (propane) est requise, convertissez l’appareil conformément au document OPT-GC donné au
Tableau 1. Une fois la conversion terminée, vérifiez que la pression d’admission est correcte.
36
RPB-IOM-FR (01-23) 271143-E
Tableau 18. Orifices du brûleur à haute élévation
Altitude de
l’installation
(pieds (mètres))
Emplacements
d’installation
2001–3000
(611–915)
US
2001–4500
(611–1373)
Canada
3001–4000
(916–1220)
US
4001–5000
(1221–1525)
US
5001–6000
(1526–1830)
US
6001–7000
(1831–2135)
US
7001–8000
(2136–2440)
US
8001–9000
(2441–2745)
US
9001–10,000
(2746–3045)
US
Taille de l’unité
125, 175, 225, 300, 350, 400
150,250
200
125, 175, 225, 300, 350, 400
150,250
200
125, 175, 225, 300, 350, 400
150,250
200
125, 175, 225, 300, 350, 400
150,250
200
125, 175, 225, 300, 350, 400
150,250
200
125, 175, 225, 300, 350, 400
150,250
200
125, 175, 225, 300, 350, 400
150,250
200
125, 175, 225, 300, 350, 400
150, 250
200
125, 175, 225
150, 250
200
300, 350, 400
Gaz naturel
Taille de
PN
l’orifice
84437
#42
38678
#45
11833
#44
11828
#43
38678
#45
11833
#44
11828
#43
38678
#45
11833
#44
11828
#43
38678
#45
11833
#44
11828
#43
16590
#46
38678
#45
11833
#44
84853
#47
38678
#45
11833
#44
84853
#47
16590
#46
38678
#45
40414
#48
84853
#47
16590
#46
40414
#48
84853
#47
38678
#45
Propane
Taille de
PN
l’orifice
11834
#54
11830
#55
11830
#55
11834
#54
11830
#55
11830
#55
11834
#54
11830
#55
11830
#55
11834
#54
11830
#55
11830
#55
97360
1.35 mm
39658
#56
39658
#56
97360
1.35 mm
39658
#56
39658
#56
11830
#55
39658
#56
39658
#56
11830
#55
39658
#56
39658
#56
11830
#55
39658
#56
39658
#56
11830
#55
Réglage du interrupteur de pression de filtre
Vous devez régler l’interrupteur de pression de filtre après avoir mis en marche l’appareil comme suit :
1. Installez un filtre propre, fermez les portes du souffleur et mettez le souffleur en fonctionnement. Baissez le réglage
de la pression en tournant la vis régulatrice de l’interrupteur (voir Figure 19) dans le sens horaire, jusqu’à ce que
le témoin s’allume ou que la vis atteigne sa limite.
2. Faites ensuite trois tours complets dans le sens antihoraire (ou jusqu’à ce que la vis ne puisse plus tourner).
3. À ce réglage, le témoin lumineux s’allumera lorsque le filtre est obstrué à environ 50%.
VIS DE RÉGLAGE (À L'AVANT DE
L'INTERRUPTEUR) À RÉGLER
MANUELLEMENT UNE FOIS LE
SYSTÈME MIS EN ROUTE
LA CONNEXION DE PRESSION
NÉGATIVE SE TROUVE VERS
L'AVANT OU LE SOMMET DU
PRESSOSTAT (CÔTÉ SOUFFLANTE
DES FILTRES)
LA CONNEXION DE PRESSION
POSITIVE SE TROUVE VERS
L'ARRIÈRE OU LE FOND DU
PRESSOSTAT (CÔTÉ ADMISSION
DES FILTRES)
Figure 19. Interrupteur de pression de filtre
RPB-IOM-FR (01-23) 271143-E
37
AJUSTEMENTS—SUITE
Réglage de registre d’air du brûleur
⚠ DANGER ⚠
Le non-respect des directives lors du réglage des registres d’air peut causer des dommages
matériels, des blessures ou la mort.
REMARQUES :
• Il est permis d’avoir une extrémité de flamme légèrement jaune dans le cas des gaz de pétrole
liquéfié. Dans le cas du gaz naturel, on ne doit pas observer d’extrémité jaune.
• Lors du réglage, ne pas fermer les volets d’air plus que nécessaire pour éliminer le problème.
• Les registres d’air sont requis pour les brûleurs au propane, en option pour les brûleurs au gaz naturel. Une
vis fendue de réglage d’air au brûleur sur le bout de la ferrure du collecteur déplace les registres d’air et ajuste
tous les brûleurs simultanément. Tournez la vis dans le sens horaire pour ouvrir le registre d’air, et dans le sens
antihoraire pour le fermer.
• Après 15 minutes de fonctionnement de la fournaise, fermez le registre d’air jusqu’à ce que la flamme passe au
jaune, puis rouvrez-le jusqu’à ce que la couleur jaune disparaisse.
Ajustement de la tringlerie de registre
Les unités dotées de volets extérieurs sont livrées avec les volets en position fermée. De plus, pour les unités dotées
de volets de retour d’air et de volets d’air extérieur, il est nécessaire de régler la tringlerie du volet (voir Figure 20)
de retour d’air avant utilisation.
1. Dévissez la vis de calage de la tige sur le bras du volet de retour d’air.
2. Ouvrez manuellement les volets de retour d’air (lorsque ces derniers seront ouverts, la tige du volet et le bras se
déplaceront automatiquement en position voulue).
3. Resserrez la vis de calage.
Registres d’air extérieur
FERMÉ
Bras de volet
d’air extérieur
Tige pour volet
d’air extérieur
Tige pour volet
d’air de retour
Vis de calage
Moteur
de volet
Bras de volet
d’air de retour
Volet d’air de retour OUVERT
Figure 20. Tringlerie pour volets
38
RPB-IOM-FR (01-23) 271143-E
ENTRETIEN
⚠ AVERTISSEMENT ⚠
Si vous coupez le courant électrique, fermez aussi l’alimentation en gaz.
⚠ MISE EN GARDE ⚠
Pour les travaux de nettoyage, il est conseillé de porter une protection oculaire.
REMARQUE : Utilisez uniquement des pièces de rechange autorisées par l’usine.
Cet appareil requiert un minimum d’entretien. Lorsque la fournaise fonctionne en milieu d’exploitation normal, une
inspection tous les quatre mois suffit à assurer sa durée utile et un rendement satisfaisant. Si la fournaise fonctionne
dans un environnement dont l’air est anormalement chargé de poussière, de suie ou d’autres impuretés, des
inspections plus fréquentes sont recommandées.
Liste de vérification d’entretien
La section qui suit est conçue pour aider un technicien d’entretien qualifié à maintenir et entretenir cet équipement.
Effectuez ce qui suit au moins une fois par année :
‰ Inspecter les filtres et nettoyer ou remplacer au besoin.
‰ Inspecter la soufflante et la courroie. Vérifier la courroie : tension, usure et alignement. Régler ou remplacer au
besoin. Nettoyer la soufflante et le moteur pour en ôter la saleté.
‰ Vérifiez la soupape à gaz pour vous assurer que le débit de gaz est complètement fermé.
‰ Nettoyez l’échangeur de chaleur, à l’intérieur comme à l’extérieur.
‰ Vérifiez s’il y a des accumulations de tartre, de poussière ou de charpie sur la veilleuse et les brûleurs principaux—
le cas échéant, nettoyez-les.
‰ Nettoyer les ouvertures d’air de combustion primaire et secondaire en ôtant la saleté et la graisse.
‰ Vérifier la sortie des gaz de combustion et nettoyer si nécessaire.
‰ Vérifier le chapeau d’évacuation dans un système d’évacuation allongé optionnel; remplacer les pièces qui ne
semblent pas en bon état.
‰ Vérifiez si les ports des brûleurs principaux, les dispositifs de propagation de l’allumage et les orifices sont
dépourvus de saletés.
‰ Vérifiez si le câblage comporte des fils endommagés—remplacez ceux qui le sont (reportez-vous à la section
Connexions électriques pour les exigences de câblage).
Procédures d’entretien
Entretien de la vanne de gaz combinée
⚠ AVERTISSEMENT ⚠
La valve de commande est le principal sectionneur de sûreté. Tous les conduits d’alimentation de gaz doivent
être exempts de saleté et de dépôts avant d’être branchés à l’appareil pour assurer la fermeture positive.
Retirez les amas de saleté à l’extérieur et vérifiez les connexions du câblage. Vérifiez une fois par an la soupape de
gaz combinée pour vous assurer qu’elle ferme complètement l’arrivée de gaz. Effectuez cette vérification annuelle
comme suit :
1. Localisez la prise de pression d’ENTRÉE FPT de 1/8 pouce (3.175 mm) sur la soupape de gaz combinée (voir
Figure 21).
REMARQUE : On recommande l’utilisation d’un manomètre (jauge liquide) muni d’une colonne d’eau
graduée en pouces.
2. Fermez la soupape à commande manuelle installée sur le terrain pour empêcher le débit de gaz vers la valve
de gaz et branchez le manomètre à la prise de pression de 1/8 pouce FPT (voir Figure 21).
RPB-IOM-FR (01-23) 271143-E
39
ENTRETIEN—SUITE
Procédures d’entretien—suite
Entretien de la vanne de gaz combinée—suite
ROBINET MANOMÉTRIQUE
SORTIE 1/8 PO
VIS DE
REGLAGE DU
REGULATEUR
ROBINET
MANOMÉTRIQUE
ENTRÉE 1/8 PO
ROBINET
MANOMÉTRIQUE
ENTRÉE 1/8 PO
VIS DE
RÉGLAGE
RÉGULATEUR
BAS FEU
VIS DE
REGLAGE DU
REGULATEUR
HAUTE FEU
SOUPAPE À UN ÉTAGE
ROBINET MANOMÉTRIQUE
SORTIE 1/8 PO
SOUPAPE À DEUX ÉTAGES
Figure 21. Branchements d’essai de la valve de gaz combinée
3. Fermez la soupape à commande manuelle installée sur le terrain pour empêcher le débit de gaz vers la valve de
gaz, montez le thermostat pour allumer l’unité et pour permettre à l’unité de faire un essai d’allumage.
4. Réinitialisez le thermostat pour arrêter l’appareil et observez le manomètre pendant 2 à 3 minutes pour connaître
la pression du gaz. Aucune pression ne doit être indiquée sur le manomètre. S’il affiche une pression de gaz,
remplacez ou réparez la soupape de gaz manuelle installée sur place avant de pouvoir vérifier la soupape de
gaz combinée.
5. Si le manomètre affiche une pression de gaz nulle, ouvrez lentement la soupape de gaz manuelle installée sur
place. Une fois que le manomètre indique que la pression de gaz a atteint l’équilibre, fermez la valve de gaz
manuelle.
REMARQUE : Consultez la section Pression d’alimentation de gaz pour les réglages de pression
opérationnelle et les instructions de vérification des réglages de pression.
6. Observez la pression de gaz sur le manomètre. Il ne devrait y avoir aucune perte de pression de gaz sur le
manomètre. En cas de perte de pression, remplacez la soupape de gaz combinée avant de faire fonctionner
l’appareil de chauffage.
Entretien du tiroir à brûleur
Enlevez, démontez, nettoyez, réassemblez et réinstallez le tiroir à brûleur comme suit :
1. Enlevez le tiroir à brûleur :
a. Éteignez la source d’alimentation en gaz puis coupez l’alimentation électrique.
b. Enlevez le panneau d’accès de la commande.
c. Débranchez les fils d’allumage et de la sonde.
d. Identifiez et débranchez les fils de la soupape électrique.
e. Débranchez le raccord dans l’alimentation de gaz.
f. Retirez les vis à tôle dans les coins supérieurs de l’ensemble du tiroir à brûleur.
g. Tirez le brûleur de type tiroir hors de la fournaise.
2. Démontez le tiroir à brûleur :
REMARQUE : Les tiroirs à brûleurs au gaz naturel fabriqués avant MAR 1995 peuvent être équipés d’un système de propagation à tube d’allumage. Interrompez le raccord de tube d’allumage
au niveau de l’orifice et retirez le conduit d’alimentation, l’écran antigouttes et le tube d’allumage.
a. Pour les tiroirs à brûleurs au gaz naturel, détachez le système de propagation de flamme du bout du collecteur
du tiroir à brûleur.
b. Pour les tiroirs à brûleurs au gaz propane :
(1) Interrompez le raccord du tube d’allumage au niveau du régulateur et retirez le conduit d’alimentation de
l’orifice du tube d’allumage.
(2) Retirez les vis de fixation dans l’écran antigouttes et dans l’écran.
(3) Retirez les vis de fixation et sortez le tube d’allumage en le faisant glisser.
40
RPB-IOM-FR (01-23) 271143-E
c. Tirez sur les brûleurs principaux à l’horizontale, écartez-les des ouvertures d’injection et sortez-les.
d. Retirez les vis de la ferrure du collecteur et enlevez le collecteur.
e. Démontez l’orifice.
f. Retirez les vis et soulevez le brûleur de la veilleuse.
3. Nettoyez le tiroir à brûleur conformément aux instructions contenues dans la section Nettoyage de la veilleuse
et des brûleurs.
4. Réassemblez et réinstallez le tiroir à brûleur en inversant les étapes qui précèdent, en prenant soin de ne pas
créer des conditions dangereuses.
Nettoyage de la veilleuse et des brûleurs
⚠ AVERTISSEMENT ⚠
Pour prévenir les blessures pendant le nettoyage de la veilleuse et des brûleurs, il est recommandé de porter
des lunettes de protection.
⚠ MISE EN GARDE ⚠
Pour prévenir les dommages à l’orifice de la veilleuse, n’alésez pas l’orifice.
Si la flamme de la veilleuse est courte ou jaune, vérifiez l’orifice de la veilleuse pour détecter toute obstruction causée
par une accumulation de peluche ou de poussière.
1. Retirez l’orifice de veilleuse et nettoyez-le à l’air comprimé.
2. Vérifiez et nettoyez la fente d’aération dans le brûleur de veilleuse.
3. Nettoyez la sonde de détection métallique et le protège-veilleuse à l’aide d’une toile d’émeri et essuyez l’isolant
en céramique.
4. Vérifiez l’éclateur à étincelle (voir Figure 22), qui doit être maintenu à 7/64 pouce (2.78 mm).
Détecteur de
présence de flamme
Fil à haute
tension
Devant
du tiroir
à brûleurs
Orifice de
veilleuse
Électrode d’allumeur
1/4 po ± 1/32 po
(6.38 ± 0.79 mm)
Écartement
d'électrode
7/64 po (2.78 mm)
VUE DE
DESSUS
23/32 po
(18.25 mm)
Axe du premier
brûleur
VUE DE
CÔTÉ DE LA
VEILLEUSE
VUE DE DESSUS DU BRÛLEUR
7/16 po ± 1/16 po
(11 ± 1.6 mm)
Figure 22. Éclateur à étincelle de veilleuse
5. Une fois la veilleuse nettoyée, enlevez toute poussière restante avec de l’air comprimé.
6. Nettoyez les brûleurs principaux et les orifices de brûleur avec de l’air comprimé.
⚠ MISE EN GARDE ⚠
N’utilisez aucun élément qui risquerait de modifier la taille des orifices lors du nettoyage.
7. Utilisez une buse pour chasser les accumulations de tartre et de poussière des orifices des brûleurs. Soufflez
en alternance de l’air comprimé à travers les orifices du brûleur et le tube de venturi. Utilisez un fil de fer fin pour
déloger les particules récalcitrantes.
8. Nettoyez à l’air comprimé les systèmes de propagation de l’allumage du tiroir à brûleurs.
RPB-IOM-FR (01-23) 271143-E
41
ENTRETIEN—SUITE
Procédures d’entretien—suite
Entretien du système d’allumage
⚠ AVERTISSEMENT ⚠
En raison de la tension élevée dans le fil d’étincelles de la veilleuse et l’électrode de la veilleuse,
ne touchez pas lorsqu’ils sont sous tension.
REMARQUE : Au moment de vérifier l’étincelle lorsque l’ensemble du brûleur est retiré du tiroir,
l’ensemble de la veilleuse doit être mis à la terre sur la chaufferette pour une étincelle appropriée.
1. Si aucune étincelle n’est produite, vérifiez ce qui suit :
a. À l’aide d’un microampèremètre, mesurez le voltage entre les bornes TH et 7 sur le contrôleur d’allumage.
La tension doit être d’au moins 20V et d’au plus 32V. Consultez la section DÉPANNAGE si aucune tension
n’est présente.
b. Mettez à la terre dans un fil haute tension ou un isolateur en céramique.
c. Assurez-vous que l’éclateur à étincelle (voir Figure 22) est d’environ 7/64 pouce (2.78 mm).
d. Si les conditions susmentionnées sont normales, mais qu’il n’y a aucune étincelle, remplacez le contrôleur
d’allumage.
REMARQUE : Pour remplacer un modèle plus ancien de module de commande d’allumage (voir
Figure 23), commandez la trousse de remplacement PN 257472 pour un module de commande
d’allumage à réarmement (option AH2) ou PN 257473 pour un module de commande d’allumage à
verrouillage (option AH3). Les codes d’option sont indiqués sur le schéma de connexions.
RECYCLAGE DU CONTRÔLEUR
D’ALLUMAGE POUR OPTION DE
COMMANDE DE GAZ AH2,
MODÈLE UTEC 1003-638A
(NP 257009) :
REMPLACEZ AVEC LA TROUSSE DE
RECHANGE (NP 257472)
CONTRÔLEUR D’ALLUMAGE AVEC
VERROUILLAGE POUR OPTION DE
COMMANDE DE GAZ AH3,
MODÈLE UTEC 1003-514
(NP 257010) : REMPLACEZ AVEC LA
TROUSSE DE RECHANGE (NP 257473)
Figure 23. Contrôleurs d’allumage obsolètes
2. Si la soupape de gaz principale refuse de s’ouvrir alors que la flamme de veilleuse est de taille normale, vérifiez
les éléments suivants :
a. Si la tension entre les fils noir et brun de la soupape de gaz principale se situe entre 20 et 32V c.a. et qu’aucun
gaz ne s’écoule lorsque la valve manuelle intégrée est en position PLEINEMENT OUVERTE, la soupape
principale est défectueuse.
b. S’il n’y a aucune tension entre les fils noir et brun de la soupape de gaz principale, vérifiez si les branchements
sont déconnectés ou si le fil du capteur de flamme ou la sonde est court-circuité.
3. S’il n’y a toujours aucun débit de gaz alors que les conditions mentionnées ci-dessus sont normales, il est
probable que le contrôleur d’allumage soit défectueux. Ne tentez pas de le réparer le contrôleur; il ne contient
aucun composant remplaçable.
42
RPB-IOM-FR (01-23) 271143-E
Nettoyage de l’échangeur de chaleur
REMARQUES :
• Vous aurez besoin d’un tuyau d’air comprimé, d’une brosse à chaufferette ayant une longueur
de 18–24 pouce et un diamètre de 1/2 pouce (ou une broche de fer épaisse avec une laine d’acier
solidement fixée à l’extrémité), d’une lampe de poche et d’un miroir.
• Selon que la fournaise a été conçue ou non pour un haut débit CFM (préfixe de modèle H), elle
peut comporter des déflecteurs directionnels entre les tubes d’échangeur de chaleur. La fournaise
standard est munie de déflecteurs entre les tubes d’échangeur de chaleur. Sur une fournaise à
haut débit seul le support de déflecteur supérieur n’a pas besoin d’être retiré en vue du nettoyage.
• Les fournaises conçues pour un chauffage à haut rendement sont équipées de déflecteurs en
forme de V à la partie supérieure de chaque tube d’échangeur de chaleur. La désignation des
modèles de fournaises à haut rendement fabriqués avant MAR 1995 comprend un C. Toutes les
fournaises fabriquées après FEB 1995 sont conçues pour un haut rendement et sont munies
d’un échangeur de chaleur à déflecteurs d’air en V.
1. Pour nettoyer les surfaces externes (côté de la circulation d’air) de l’échangeur de chaleur :
a. Vous devez retirer les panneaux d’accès des conduits ou retirer les conduits afin d’accéder aux surfaces.
b. Pour les fours standard (pas un haut débit CFM), enlevez les vis de déflecteur (voir Figure 24). Soulevez
légèrement chaque déflecteur et faites-le glisser vers l’avant. Enlevez complètement tous les déflecteurs de
l’échangeur de chaleur.
c. Utilisez une brosse ou un tuyau à air pour retirer la poussière des tubes de l’échangeur de chaleur et des
déflecteurs.
d. Réinstallez les déflecteurs de flux d’air retirés à l’étape 1b et fixez-les à l’aide des vis de déflecteur.
e. Fixez fermement les conduites si nécessaire.
DÉFLECTEURS DE FLUX D'AIR
VIS DE SUPPORT
DU DÉFLECTEUR
SUPÉRIEUR
VIS DE DÉFLECTEUR
SUPPORT DE
DÉFLECTEUR
SUPÉRIEUR
Dir
ec
Cô
té
ga
tio
uc
nd
uf
lux
d'a
ir
he
SUPPORT DE DÉFLECTEUR
INFÉRIEUR
Cô
té
dro
ch
e
arg
it
Dé
ir
d'a
VIS DE
SUPPORT
Figure 24. Déflecteurs de flux d’air
RPB-IOM-FR (01-23) 271143-E
43
ENTRETIEN—SUITE
Procédures d’entretien—suite
Nettoyage de l’échangeur de chaleur—suite
2. Pour surfaces internes (côté des gaz de combustion) :
a. Retirez l’ensemble de support de brûleur conformément à la section Entretien du tiroir à brûleur.
b. Dépose des déflecteurs en V de l’échangeur thermique (voir Figure 25):
(1) Enlever les extrémités de la boîte de collecte des gaz de combustion.
(2) Du côté commande de la fournaise, déposer le ventilateur de tirage et le conduit de sortie de gaz de
combustion pour avoir accès aux extrémités de la boîte de collecte de gaz.
(3) Pour les tailles d’unité 125–300, retirer l’une des cornières de fixation de déflecteur de tube sur chaque
paroi intérieure de la boîte de collecte. Chaque cornière de déflecteur de tube est munie d’une vis.
(4) Pour la taille d’unité 400, ôter le déflecteur intérieur de la boîte de collecte de gaz de combustion. Du côté
commande, aligner le déflecteur intérieur sur la fente dans le bord de la boîte de collecte. Tirer sur ce
déflecteur intérieur pour le dégager de l’échangeur de chaleur. Ôter la vis à chaque extrémité et sortir le
déflecteur de gaz de combustion de la fournaise en le faisant glisser.
(5) Retirer les déflecteurs en V de l’échangeur de chaleur.
c. Nettoyez la surface intérieure de l’échangeur thermique par en dessous en utilisant la brosse pour récurer les
parois des tubes afin d’éliminer toute accumulation de poussière, de rouille et de suie.
d. Nettoyez les tubes en V et remontez l’échangeur thermique et la chaufferette.
e. Installez l’ensemble de support de brûleur conformément à la section Entretien du tiroir à brûleur.
3. Vérifiez que le bon fonctionnement de l’appareil de chauffage.
tubulaire
Desserrez
les vis
avant
Retirez
les vis
Figure 25. Dépose des déflecteurs en V de l’échangeur thermique
44
RPB-IOM-FR (01-23) 271143-E
DÉPANNAGE
REMARQUE : Si la fournaise est équipée de la modulation électronique en option AG39 ou AG40,
voir la Figure 14 pour des instructions de dépannage supplémentaires.
Tableau 19. Dépannage
Symptôme
A. Le moteur
de l’aérateur
ne démarre
pas
Cause Probable
1. Aucune alimentation à la fournaise
2. Le relais d’aérateur n’est pas alimenté en
24V
3. Moteur d’aérateur défectueux
4. Moteur ou condensateur défectueux
B. La veilleuse 1. La soupape manuelle n’est pas ouverte
ne s’allume
2. Air dans le conduit de gaz
pas pendant le
fonctionnement 3. Saleté dans l’orifice de la veilleuse
de l’aérateur
4. La pression de gaz est trop élevée ou trop
faible
5. Tubulure de la veilleuse déformée
6. La soupape de la veilleuse ne s’ouvre pas
7. Pas d’étincelle
a. Les branchements de fils sont desserrés
b. Panne du transformateur
c. L’écartement des pointes d’allumage est
incorrect
d. Le câble d’allumage est court-circuité à
la terre
e. L’électrode d’allumage est court-circuitée
à la terre
f. Des courants d’air affectent la veilleuse
g. La commande d’allumage n’est pas
correctement mise à la terre
h. Panne de la commande d’allumage
Remède
Ouvrez l’alimentation électrique et vérifiez les fusibles ou le disjoncteur
d’alimentation
Haussez le thermostat, vérifiez la sortie du transformateur de commande
Vérifiez si le branchement des fils est desserré ou incorrect
Remplacez la pièce défectueuse
Remplacez la pièce défectueuse
Ouvrez la soupape manuelle
Purgez l’air du conduit de gaz
Retirez l’orifice de la veilleuse et nettoyez à l’air comprimé ou à l’aide de
solvants
Réglez la pression de gaz (reportez-vous à la section Mesure et
ajustement de la pression de gaz au collecteur (sortie))
Remplacez la tubulure
Si l’alimentation 24V se rend à la soupape, remplacez la soupape
Assurez-vous que tous les fils sont bien branchés
Assurez-vous que l’alimentation 24V est disponible
Maintenez un écartement des pointes d’allumage de 7/64 pouce (2.78 mm)
Remplacez le câble d’allumage usé ou mis à la terre
Remplacez la veilleuse si l’électrode d’allumage en céramique est fendue
ou mise à la terre
Assurez-vous que tous les panneaux sont en place et fixés solidement pour
prévenir les courants d’air sur la veilleuse
Assurez-vous que le commande d’allumage est mise à la terre sur le
châssis de la fournaise
Si l’alimentation 24V est disponible à la commande d’allumage et que
toutes les autres causes ont été éliminées, remplacez la commande
d’allumage
Réinitialisez l’appareil de verrouillage en arrêtant la commande au
thermostat
8. L’appareil de verrouillage en option
interrompt le circuit de commande en
raison des causes ci-dessus
9. Contacteur de détection d’air de
Remplacez le détecteur d’air de combustion
combustion défectueux
C. La veilleuse 1. La soupape manuelle n’est pas ouverte
Ouvrez la soupape manuelle
s’allume, mais 2. La soupape principale ne fonctionne pas
la soupape
a. Soupape défectueuse
Si l’alimentation 24V est détectée sur les raccords de la soupape et qu’elle
principale ne
demeure fermée, remplacez la soupape
s’ouvre pas
b. Les branchements de fils sont desserrés Vérifiez et serrez tous les branchements de fils
3. La commande d’allumage n’alimente pas la soupape principale
a. Les branchements de fils sont desserrés Vérifiez et serrez tous les branchements de fils
b. Le capteur de flamme est mis à la terre,
Assurez-vous que le fil du capteur de flamme n’est pas mis à la terre ou
la veilleuse s’allume et l’étincelle continue que l’isolation ou la céramique du capteur n’est pas fendue – remplacez au
besoin
c. Pression de gaz incorrecte
Réglez la pression de gaz (reportez-vous à la section Mesure et
ajustement de la pression de gaz au collecteur (sortie))
d. La céramique du capteur est fendue
Remplacez le capteur
e. La commande d’allumage est
Si toutes les vérifications dans la section Entretien du système
défectueuse
d’allumage n’indiquent aucune autre cause, remplacez le contrôleur
d’allumage. Ne tentez pas de réparer le contrôleur d’allumage, car il ne
comprend aucune pièce réparable sur place
f. Mauvais signal en microampères
Régler le régulateur de la veilleuse
RPB-IOM-FR (01-23) 271143-E
45
DÉPANNAGE—SUITE
Tableau 19. Dépannage —suite
Symptôme
Cause Probable
D. Chauffage 1. Les filtres du système de souffleur sont
insuffisant
sales
pendant le
2. Pression incorrecte au collecteur
fonctionnement
de l’appareil
3. L’interrupteur à maximum se déclenche
de chauffage
4. L’emplacement ou le réglage du thermostat
est incorrect
5. La courroie du souffleur glisse
E. Le moteur
refuse de
tourner
6. La commande du ventilateur n’est pas
câblée correctement
7. Commande du ventilateur défectueuse
8. Le souffleur est réglé sur une hausse de
température trop faible
1. Circuit ouvert
2. Commande du ventilateur défectueuse
3. La commande du ventilateur n’est pas
câblée correctement
4. Contacteur hors d’usage
5. Moteur défectueux
1. Le dispositif contre les surcharges du
moteur oscille entre marche et arrêt
F. Le moteur
oscille entre
marche et
arrêt pendant
que le brûleur 2. Le moteur triphasé tourne dans le sens
contraire.
fonctionne
G. Le moteur 1. Réglage inadéquat de la poulie de moteur
s’arrête lors de
surcharges
2. Pression statique incorrecte dans le
système de conduits
3. Basse tension
46
Remède
Nettoyez ou remplacez le ou les filtres
Vérifiez la pression au collecteur (reportez-vous à la section Mesure et
ajustement de la pression de gaz au collecteur (sortie))
Vérifiez le débit d’air
Consultez les directives du fabricant du thermostat
Réglez la tension de la courroie (reportez-vous à la section Vérification et
ajustement de la tension des courroies)
Assurez-vous que le câblage d’usine correspond au schéma de câblage de
l’appareil
Remplacez la commande du ventilateur
Réduisez la vitesse du souffleur (reportez-vous à la section Réglage de la
vitesse du souffleur) ou augmentez la pression statique
Vérifiez le câblage et les branchements
Remplacez la commande du ventilateur
Assurez-vous que le câblage d’usine correspond au schéma de câblage de
l’appareil
Remplacez le contacteur
Remplacez le moteur
Comparez la charge du moteur à celle indiquée sur la plaque signalétique
Au besoin, remplacez le moteur ou le dispositif de protection contre les
surcharges
Interchangez deux conducteurs des connexions d’alimentation
Assurez-vous que la poulie du moteur est ajustée correctement (reportezvous à la section Réglage de la vitesse du souffleur)
Ajustez les registres du système de conduits
Vérifiez l’alimentation électrique
RPB-IOM-FR (01-23) 271143-E
REMARQUES
RPB-IOM-FR (01-23) 271143-E
47
RAPPORT D'INSTALLATION (À REMPLIR PAR L'INSTALLATEUR)
Installateur :
Nom
________________________________________________________
Entreprise
________________________________________________________
Adresse
________________________________________________________
________________________________________________________
Numéro de téléphone _________________________________________________
Distributeur (entreprise auprès de laquelle l'achat a été effectué) :
Entreprise
________________________________________________________
Personne-ressource __________________________________________________
Adresse
________________________________________________________
________________________________________________________
Numéro de téléphone _________________________________________________
Modèle ________________ Nº de série____________________________Date d'installation ____________
PRÉCISIONS SUR L'INSTALLATION (emplacement, intensité de courant, pression de gaz, température,
tension électrique, réglages, garantie, etc.) :
________________________________________________________________________________________
________________________________________________________________________________________
________________________________________________________________________________________
PROPRIÉTAIRE DE L'ÉDIFICE OU PERSONNEL D'ENTRETIEN :
Pour l'entretien ou les réparations
Communiquez avec l'installateur mentionné ci-dessus.
S'il vous faut une aide supplémentaire, communiquez avec le distributeur mentionné ci-dessus.
Pour plus de détails, communiquez avec votre représentant de l'usine.
REMARQUE : En cas de divergences ou différends, seulement la version anglaise de ce document
prévaut.
Spécifications et illustrations sujettes à changements sans préavis ou sans aucune obligation.
La dernière version de ce manuel est disponible sur www.reznorhvac.com.
©2023 Nortek Global HVAC LLC, O’Fallon, MO. Tous droits réservés.
RPB-IOM-FR (01-23) 271143-E